Breaking news

Exploitation illicite des minerais au Sud-Kivu : le groupe de députés nationaux dépêchés pour recueillir les informations a échangé avec le gouverneur et différentes couches de la population à Bukavu
Lundi 13 septembre 2021 - 19:06
les députés en mission au sud-Kivu
Ph. droits tiers

Les huit (8) députés nationaux envoyés par l'Assemblée nationale pour recueillir les informations sur l'exploitation illicite des minerais par des entreprises chinoises dans le territoire de Mwenga (Sud-Kivu) ont rencontré, ce lundi 13 septembre, à Bukavu, le gouverneur de la province, Théo Ngwabidje Kasi. Ils ont aussi, ce même jour, recueilli des premières informations auprès de différentes couches de la population de Bukavu et ce, avant de se rendre à Mwenga pour palper du doigt les réalités du terrain.

« Nous nous sommes entretenus avec le gouverneur. Il nous a donné les éléments en sa possession et les noms des services publics qui relèvent du pouvoir central. Nous les avons invités aujourd'hui pour qu'ils nous donnent rapport », a dit le député national Jean Claude Kibala, chef de cette délégation au sortir de la rencontre avec le gouverneur. 

Et d’ajouter : 

« Nous irons à Mwenga pour nous entretenir avec les habitants pour faire l'état des lieux. Nous allons descendre sur le terrain (dans les carrés miniers) pour voir exactement comment se passent ces exploitations. Nous allons parler avec la population locale pour voir si les exploitants respectent les droits des populations locales. Notre présence ici pourrait nous permettre de savoir pourquoi l'Etat n'arrive pas à gérer ce secteur parce que la situation est claire. Pourquoi les sociétés minières exploitent sans payer les redevances, pourquoi les cahiers de charge des populations locales ne sont pas respectés. Nous allons faire des recommandations après notre mission, s'il faut changer le code minier, le parlement va décider ».

Cette mission de l'Assemblée nationale a été envoyée après la suspension, par le gouverneur Théo Ngwabidje Kasi, des activités des sociétés chinoises qui exploitent illégalement l’or dans le territoire de Mwenga, laquelle décision a été contre-attaquée par la ministre nationale des mines Antoinette N'samba.

Il faut noter que ce même lundi, à Kitutu, une vive tension a été observée à la suite d’une manifestation des habitants pour dire non à cette exploitation illicite des entreprises chinoises.

Justin Mwamba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une