Breaking news

CENI : « maintenant on observe l’anarchie décriée quand on avait désigné Ronsard Malonda, nous allons déposer les PV quand les confessions religieuses vont trouver un candidat consensuel » Lucain Kasongo (PPRD)
Mercredi 28 juillet 2021 - 12:29
CENI
Le siège de la CENI à Kinshasa/Ph. ACTUALITE.CD

Toutes les composantes sont appelées à déposer à l’Assemblée nationale ce mercredi 28 juillet les procès de désignation de leurs délégués aux différents postes à la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Pendant ce temps, le député Lucain Kasongo (PPRD) déplore « l’anarchie » qui a caractérisé le processus ayant conduit à la désignation d’un candidat président de la CENI par six confessions religieuses, sans l’Eglise catholique et l’Eglise du Christ au Congo (ECC).

« On attendait que les autres composantes donnent le go parce que la composante qui a plus de représentants c'est la majorité suivie de la société civile et l'opposition n'a que 4 postes. Avec ce qui vient de se passer ça montre à suffisance qu'il n'y a pas de sérieux dans ce que nous faisons. Le Président devait requérir un consensus, On observe maintenant une anarchie décriée l'autre fois quand on avait désigné Ronsard Malonda et on ne l'avait pas investi malgré l'entérinement de l'Assemblée nationale parce que les procès verbaux ne comportaient pas les signatures de toutes les confessions religieuses. Donc nous pensons qu'à ce stade rien n’est fait, tout est à reprendre encore à zéro », a dit à ACTUALITÉ.CD ce mercredi 28 juillet 2021 Lucain Kasongo.

En ce qui concerne la date limite du dépôt des PV fixée à ce mercredi, M. Kasongo déclare :

« C'est un calendrier qui n'est pas assorti des sanctions, la loi ne donne aucune sanction à celui qui dépose en retard, même le calendrier ne dit rien. On a dit seulement qu'on doit déposer dans le délai et il n'y a pas de sanctions prévues donc ce n'est pas un calendrier contraignant avec ce qui se passe, vous pensez qu'il y a du sérieux avec ce calendrier ? »

Pour lui, dans de telles conditions, il n’est pas possible pour le camp Kabila de déposer les PV de ses candidats. Il demande qu’il y ait consensus autour de la désignation du président de la CENI pour éviter les contestations survenues l’année dernière lors de l’entérinement de la candidature de Ronsard Molonda.

« Nous n’allons déposer que quand les confessions religieuses vont se mettre autour d'une table et trouver un candidat consensuel qui va assurer la transparence, la neutralité à l'égard de toutes les composantes », a-t-il conclu.

Six confessions religieuses à l’exception des catholiques et des protestants, ont désigné le candidat de la plateforme des confessions religieuses à la présidence de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Elles se sont retrouvées au siège de la Commission d'intégrité et médiation électorale (CIME). C’était après une journée de travail mardi sans aboutir à un consensus. Le nom du candidat désigné devra être dévoilé par l’Assemblée nationale après un travail en commission paritaire majorité-opposition.

Clément Muamba

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une