RDC : Human Right Watch appelle à libérer deux militants de Lucha détenus à Butembo
Les militants de Lucha lors d'une manifestation contre l'insécurité à Butembo/Ph ACTUALITE.CD

L'ONG Human Right Watch demande la liberté "immédiate" et "sans condition" de deux militants du mouvement citoyen Lutte pour le Changement (Lucha) actuellement détenus à la prison de Butembo, dans la province du Nord-Kivu. Il s'agit de Elisée Lwatumba et Eric Muhindo.

En effet, les deux activistes ont été arrêtés le 19 avril après avoir participé à une manifestation à Butembo contre les tueries récurrentes des civils et pour demander le départ de la MONUSCO, la mission onusienne en RDC jugée inefficace face aux violences armées dans la région.  

Ils sont poursuivis pour « incitation à la désobéissance civile » et « menaces d’attentat ».

« La détention arbitraire d’Elisée Lwatumba et d’Eric Muhindo nous rappelle l’inquiétante réalité des manifestants pacifiques qui encourent toujours des risques en RD Congo (...) Les autorités devraient démontrer leur engagement en faveur de la liberté d’expression en libérant immédiatement les deux activistes et en abandonnant les charges retenues contre eux », a déclaré Thomas Fessy, chercheur principal pour la RDC à Human Rights Watch.

Par la même occasion, HRW rappelle qu'un autre militant, Parfait Muhani, est détenu "arbitrairement" à Goma (Nord-Kivu). 

Il a été arrêté au bureau de l'ANR dans le cadre des allégations portées par la Lucha un mois plus tôt et selon lesquelles des responsables de la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi, la première dame, auraient détourné une partie des dons destinés aux populations déplacées par la récente éruption du volcan Nyiragongo.

Auguy Mudiayi

 

 

 

 

 

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une