Mardi 6 avril 2021 - 15:03

Breaking news

Barrage de la Renaissance : nouvel échec dans les négociations entre Ethiopiens, Soudanais et Egyptiens
Ph. droits tiers

Les négociations tripartites entre l’Egypte, l’Ethiopie et le Soudan sur la question du Grand Barrage de la Renaissance (GERD) sont clôturées.  Ouverte dimanche, la réunion ministérielle tripartite n’a pas accouché d’un accord.

Les délégués ont quitté la salle. D’autres ont même déjà engagé la route de l’Aéroport International de N’djili. Les choses ne se sont pas déroulées comme prévu.

Félix Tshisekedi n’a pas participé à la clôture des travaux. Suite aux difficultés de trouver un accord et à son agenda déjà chargé par une visite à Nkamba, le président en exercice de l’UA ne s’est présenté ni lundi ni mardi au Fleuve Congo Hôtel. Le Nigérian Bankole Adeoye, commissaire Affaires politiques, Paix et Sécurité de l’Union africaine n’a pas non plus fait la déclaration sanctionnant la fin des échanges. Marie Tumba Nzeza s’est présentée seule devant les journalistes  pour lire le communiqué. La cheffe de la délégation congolaise fera rapport à Félix Tshisekedi pour la suite à donner à ces discussions.

C’était la première fois depuis plusieurs mois que les trois pays se réunissaient en présentiel à cause de la pandémie de coronavirus. Côté congolais, on ne perd pas le sourire. On se réjouit déjà d’avoir réussi à réunir les trois pays en conflit.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une