RDC : comparativement au mois dernier, il y a baisse de l’ordre de 25% du nombre de violations des droits de l’homme attribuables à des militaires FARDC
Illustration. Ph. ACTUALITE.CD.

Le Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l’homme (BCNUDH) en République démocratique du Congo (RDC) a publié son rapport mensuel. Pour janvier 2021, 539 violations des droits de l’homme ont été documentées, soit une baisse de près de 6% par rapport au mois de décembre 2020 (572 violations).

« Cette diminution reflète une baisse de l’ordre de 25% du nombre de violations attribuables à des militaires des Forces démocratiques de La République du Congo (FARDC), en particulier dans le Tanganyika mais également dans le Nord-Kivu, le Sud-Kivu et l’Ituri », dit le BCNUDH.

Aussi, le nombre d’atteintes aux droits de l’homme par les groupes armés documentées par le BCNUDH au cours du mois de janvier ont été en baisse de l’ordre de 7% par rapport à décembre.

Le BCNUDH assure un suivi étroit de la situation des droits de l’homme et procède à des analyses des tendances y relatives dans le pays. Ces tendances sont régulièrement partagées avec les autorités afin qu’elles prennent les actions nécessaires, y compris traduire en justice les auteurs présumés des violations des droits de l’homme documentées.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une