Attaque de Kibumba: début des enquêtes, annoncent les autorités à l’issue d’une réunion du comité provincial de sécurité
Photo ACTUALITE.CD/ Image d'illustration

Une réunion du comité provincial de sécurité restreint a été organisée ce mercredi à Goma à la suite de l’attaque de Kibumba qui a couté la vie lundi à l’ambassadeur Luca Attanasio, au carabinier Vittorio Lacovacci et au chauffeur du Programme alimentaire mondial (PAM) Mustapha Milambo. Christian Bushiri, conseiller principal du Chef de l’Etat au Collège diplomatique, était également associé.

« Nous sommes le bras séculier de l’Etat au niveau de la province. Tous les services spécialisés de sécurité étaient réunis autour de moi et du conseiller spécial envoyé par le Président de la République. Les enquêtes ont déjà commencé avec les services spécialisés qui sont en province. Ces enquêtes vont être confortées par une équipe qui viendra de Kinshasa », a expliqué Carly Nzanzu Kasivita, le gouverneur du Nord-Kivu. 

Il a également réitéré la volonté de son pays de mener les enquêtes.

« Nous souhaitons que la RDC puisse être à même de dire qui a fait quoi sur l’incident de Kibumba. La RDC a la responsabilité d’enquêter comme pays hôte. Tout dépendra également de la volonté par exemple de l’Italie. Nous avons de bonnes relations avec l’Italie tout se réglera dans un cadre diplomatique ». 

Fatou Bom Bensouda, procureure générale de la Cour pénale internationale (CPI), avait également rappelé que les attaques contre des convois humanitaires ou de maintien de la paix peuvent constituer des crimes au sens du statuts de Rome de la CPI ».

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une