Sud-Kivu : 4 morts dans les accrochages entre pygmées et FARDC à Kalehe
Photo d'illustration/ACTUALITE.CD

Les affrontements entre les autochtones pygmées et les militaires FARDC, ce lundi 30 novembre 2020, ont fait 4 morts dont 3 pygmées et un militaire. Les faits se sont déroulés à Kabamba dans le territoire de Kabare à la limite avec le territoire de Kalehe (Sud-Kivu).

Selon la société civile locale, des pygmées auraient barricadé la route pour réclamer la libération de l'un de leurs dénommé Douze arrêté depuis le mois de septembre pour insécurité dans le Parc national de Kahuzi Biega.

" Le bilan de cet incident est de 1 élément FARDC tué à coups de manchettes par les pygmées, 2 éléments FARDC blessés et transféré à l'hôpital Fomulac Katana et trois armes des FARDC emportées par les pygmées. 3 morts du côté pygmées et 3 blessés internés à l'hôpital de Kabumbiro dans le territoire de Kalehe" indique Delphin Birimbi président du cadre de concertation de la société civile territoire de Kalehe.

Les trois pygmées ont été enterrés ce mardi 1er décembre 2020 à Kabumbiro.

C'est dans ce contexte que le général de brigade François Mukalay s'est rendu à Kalehe la journée le même jour pour calmer les tensions.

La société civile indique que la délégation des FARDC est partie avec le corps sans vie du militaire. 

Cet incident est intervenu alors que le PNKB célèbre ses 50 ans d'existence avec un seul message de tout faire pour sortir ce parc sur la liste des sites en péril.

Justin Mwamba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une