Ituri : au moins 7 morts lors d’une attaque des miliciens à Irumu
Un milicien dans l'est de la RDC/Ph ACTUALITE.CD

Sept personnes ont été tuées ce vendredi 16 octobre dans le territoire d'Irumu lors d’une attaque des miliciens de Force patriotique pour l'intégration du Congo (FPIC) également connue sous le nom de « Chini ya kilima ». D'après le député provincial Wilson Mugara, les miliciens ont fait irruption dans un marché des batailles.

Ce bilan est provisoire car d’autres personnes ont été enlevées, affirme la même source.  

« Les miliciens de Chini ya kilima ont fait irruption dans le marché des bétails à Bakadinda le soir. Ils ont tué. Ils ont également coupé le pont qui facilite la traversée sur la rivière Shari. Nous avons retrouvé 7 corps qui ont été exposés devant le bureau administratif du territoire d'Irumu. Mais c'est un bilan provisoire, parce que d'autres corps seraient dans la brousse. », a dit à ACTUALITE.CD, le député provincial Wilson Mugara qui précise que les miliciens ont incendié ce samedi des maisons au village Peka.

Les autorités coutumières dans la région ont également confirmé cette nouvelle sans donner plus de précisions.

L'élu du territoire d’Irumu en appelle à l'implication des autorités compétentes pour sauver les vies humaines.

« Nous sommes dans quel pays concrètement ? L'Etat congolais existe-il ou pas ? Nous demandons au gouvernement central, les décideurs de prendre toutes les dispositions pour déployer les militaires dans la région pour récupérer les corps et les compatriotes qui se sont encore cachés dans la brousse. Nous avons déjà alerté les autorités compétentes et nous attendons leurs réactions le plus tôt possible. », a-t-il lancé.  

Les autorités provinciales et l'armée n'ont pas encore réagi à cette information. Mais, une source militaire confirme la nouvelle à ACTUALITE.CD et confirme l'engagement de l'armée pour poursuivre l'ennemi.

« Nous sommes en train de le poursuivre, le renfort est déjà en route au moment. On n'avait pas sécurisé ce marché », précise cette source sous anonymat.

Le territoire d'Irumu est confronté actuellement à l’activisme des combattants ADF et d’autres groupes armés locaux notamment FPIC.

Franck Asante à Bunia

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une