Kasaï Central : cinquante femmes et filles en formation sur le leadership à Kananga
Les femmes en marge de l'atelier sur le leadership à Kananga/Ph ACTUALITE.CD

Il s'est ouvert au centre catholique Thabor de Kananga un atelier de renforcement des capacités des femmes et filles sur le genre et la participation politique, comment mener le plaidoyer dans un environnement hostile, la prise de parole en public.

Organisé par bureau de consultation en genre, participation citoyenne et développement (BCGPCD) sur financement de Open society initiative for southern africa (Osisa), cet atelier vise à appuyer l'inclusivité de la femme et jeune fille à la base afin d'influencer sa participation dans les organes décisionnels. Plusieurs résultats sont attendus à l'issue de cet atelier de quatre jours. Entre autres résultats : la mise sur pieds d'un noyau des leaders femmes capables d'influencer les politiques publiques en faveur de l'accès de la femme à des instances décisionnelles locales (...) l'ouverture d'un cadre de dialogue permanent entre les autorités politico administratives et les femmes à la base.

Selon Mme Faida Mwangilwa, directrice générale du BCGPCD qui assure la facilitation aux côtés du professeur Arsène Mwaka, la province du Kasaï Central accuse un grand retard sur le plan de son développement. Voilà qui justifie son choix et six autres provinces pour l'exécution de ses activités en faveur des femmes et jeunes filles.

La ministre provinciale en charge du genre, famille et enfant Sylvie Kafuanda qui a procédé à l'ouverture solennelle de l'atelier, a invité la population du Kasaï Central "à se dépouiller de toutes les coutumes et habitudes anachroniques qui conditionnent l'avilissement de certains êtres humains à cause du fait qu'ils soient nés femmes".

Sosthène Kambidi

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une