Mardi 15 septembre 2020 - 14:19

Breaking news

Thambwe Mwamba dénonce « des ingérences étrangères récurrentes dans les affaires intérieures de l’Etat »
Alexis Thambwe, président du Sénat

Alexis Thambwe Mwamba a ouvert la session parlementaire du mois de septembre. Au cours de son discours, il s’est particulièrement appesanti sur ce qu’il qualifie d’ingérences étrangères récurrentes dans les affaires intérieures de l’Etat.

« Nous remarquons que certaines représentations diplomatiques s’érigent en conseillers d’institutions publiques et d’acteurs politiques en fonction. Leurs déclarations et activisme contribuent à l’évidence à la méfiance et opposition entre congolais », a t-il dit. 

Le président du Sénat a ainsi demandé au Gouvernement de rappeler « aux représentants des pays amis au plus grand respect de la Convention de Vienne à son article 41, alinéa 1er ainsi que de la Charte des Nations-Unies à son article 2 paragraphe 7 et de soumettre leur comportement au respect de nos institutions, des autorités et des citoyens ».

Sans doute que le président du Sénat fait allusion aux différentes sorties médiatiques des diplomates étrangers notamment sur les réseaux sociaux sur plusieurs sujets d’actualité en RDC. Bien plus, il a été remarqué notamment une grande proximité de certains diplomates avec quelques dirigeants congolais sur certains dossiers; 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une