Jeudi 9 juillet 2020 - 19:37

Breaking news

Marche anti-Malonda à Butembo : 4 militants de l’UDPS arrêtés pour trouble à l’ordre public
La marche de l'UDPS à Butembo contre le choix de Ronsard Malonda à la CENI (photo ACTUALITE.CD)

Quatre militants de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS-Butembo) ont été arrêtés ce jeudi 9 juillet à Butembo, en marge de la manifestation organisée par le parti présidentiel pour protester contre l’entérinement de Ronsard Malonda comme Président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). 

Ces militants arrêtés font partie d’un groupe de manifestants qui ont réussi à contourner le dispositif sécuritaire jusqu’à atteindre la mairie, alors que les éléments de la police venaient d’empêcher d’autres au centre-ville de manifester. La police les accuse de trouble à l’ordre public pour avoir violé la mesure des autorités interdisant toute manifestation en cette période d’urgence sanitaire. 

Parmi les militants arrêtés, l’un est accusé d’avoir agressé  un officier de la police. Il a, aussitôt été transféré à la justice pour instruction de son dossier.

« Le maire avait donné son aval, mais hier (mercredi), le compte rendu du conseil des ministres a donné un avis comme quoi tout rassemblement, toute marche était interdite sur toute l’étendue de la RDC. Ça m’a surpris aujourd’hui que nos amis de l’UDPS, des responsables d’un parti présidentiel puissent marcher. Moi-même suis descendu jusqu’au rond-point VGH, leur expliquer que la décision nationale a changé par rapport à la décision locale, je leur ai expliqué que c’est incompréhensible que vous le parti présidentiel vous puissiez aller à l’encontre d’une décision des autorités nationales. Ils n’ont pas compris. C’est là qu’on s’est dit quand on est en face des délinquants, la police doit être responsable. Nous avons arrêté 4, l’un qui a donné un coup à un officier est transféré au parquet, et trois autres qui ont débordé jusqu’à se retrouver près de l'État-major (de la police) sont entre les mains de B2 », a expliqué à ACTUALITE.CD, le colonel Richard Mbambi, Commissaire supérieur principal de la police à Butembo.  

Les militants de l’UDPS et les membres du Parlement debout de Furu ont été empêchés de manifester par la police déployée dans les carrefours de la ville. La veille, le maire de Butembo venait d’autoriser la manifestation. Mais le matin de ce jeudi, Sylvain Kanyamanda est revenu sur sa décision. Il a révélé avoir reçu de sa hiérarchie, l’instruction interdisant toutes les manifestations sur l’ensemble du territoire national, conformément aux dispositions  de l’état d’urgence sanitaire.

Claude segenya

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une