Lundi 18 mai 2020 - 15:31

Breaking news

Covid-19 au Nord-Kivu : les sept nouveaux cas sont des contaminations locales
Ph/actualite.cd

Le gouvernement provincial du Nord-Kivu confirme les sept nouveaux cas de Covid-19 notifiés à la date du 17 mai 2020  par l'institut national des recherches biomédicales (INRB) à Kinshasa. Ce sont les tous premiers cas de contamination locale que connaît cette partie du pays.

Selon le ministre provincial de la Santé du Nord-Kivu, Dr Moïse Kakule, il s'agit des personnes qui ont eu des liens directs avec le cas positif du 10 mai dernier venu de Dar-es-salam en (Tanzanie). 

 Trois cas  sont situés dans la zone de santé de Karisimbi, trois autres dans la zone de santé de Goma et 1 dans la zone de santé de Nyiragongo. 

«  Il avait eu des contacts avec des membres de famille mais aussi le personnel soignant qui l'avait reçu. Hier, si nous parlions d’une contamination qui était importée, aujourd’hui, nous devons savoir que l'heure est grave, très grave même parce que maintenant là, il s'agit d'une contamination locale.", a déclaré le ministre  ce lundi 18 mai à la presse.

Le gouvernement provincial s'attend à une flambée des cas du COVID-19 suite aux différents mouvements de ces cas contacts.

" Comme vous le savez, c’est des gens qui étaient suivis et qui vivaient dans leurs familles. Ils ont été fort malheureusement dans certaines réunions, dans des cultes parce qu’il y en a qui continuent à organiser des services minimums en terme des cultes, il y en a qui ont été dans des deuils. Donc, il est possible que nous ayons beaucoup de cas contacts dans la ville. Il y en a même qui ont effectué des déplacements au-delà de la ville. C'est pour cette raison que nous en appelons justement au respect des mesures barrières. Il faut même vous avouez que l'heure est trop grave parce que ces gens ont été en contact avec plusieurs milieux . Il y en a qui sont fonctionnaires de l’État qui ont été dans leurs services habituels. Il y en a qui sont acteurs soit dans certaines confessions religieuses qui ont été à certains rendez-vous. Visiblement, nous serons appelés à prendre des mesures assez importantes pour casser justement cette chaîne de contamination et pour nous mettre nous-mêmes à l'abri »  a ajouté le ministre provincial de la santé du Nord-Kivu, Dr Moïse Kaku.

Depuis le début de la pandémie COVID-19 en RDC le 10 mars dernier, le Nord-Kivu n'avait enregistré que 8 cas dont  4  guéris.  Aucun décès parmi les cas confirmés n'a été enregistré. 

Selon le bulletin du comité technique multisectoriel de la riposte contre le Coronavirus du dimanche 17 mai, depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020, le cumul des cas est de 1.538, dont 1.537 cas confirmés et 1 cas probable. Au total, il y a eu  61 décès (60 cas confirmés et 1 cas probable) et 272 personnes guéries. 

À ce jour, 407 cas suspects sont en cours d’investigation. 

Il y a eu 83 nouveaux cas confirmés, dont 66 à Kinshasa, 10 au Kongo Central et 7 au Nord-Kivu. 

 

Les 7 provinces touchées à ce jour sont Kinshasa avec 1.422 cas, Kongo Central avec 82 cas, Haut-Katanga compte 11 cas,  Nord-Kivu arrive à 15 cas, Sud-Kivu a 4 cas, Ituri avec 2 cas et Kwilu avec 1 cas. 

 

Jonathan Kombi

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une