Mercredi 25 mars 2020 - 21:15

Breaking news

COVID -19 en RDC : le prix du transport en commun revu à la hausse à Beni et Butembo
dr

Le prix du transport en commun est revu à la hausse dans les villes de Butembo et Béni (Nord-Kivu), depuis l'annonce, par le Président Félix Tshisekedi, des mesures drastiques pour faire face à la pandémie de coronavirus qui sévit en République Démocratique du Congo (RDC).

Sur l'axe Beni- Kasindi, long de 75 Kilomètres environ, une course via voiture est passée de 10 à 15 dollars américains, tandis que sur l'axe routier Beni-Butembo, 54 Kilomètres, la course est passée de 6 à 8 dollars.

Les responsables des agences contactées disent se concerter pour revoir également à la hausse le prix de la course sur l'axe Butembo-Goma.

D'après l'Association des Chauffeurs du Congo (ACCO), cette hausse est consécutive à la réduction du nombre des passagers dans les véhicules, en vue de respecter la mesure de distanciation sociale telle que recommandée par les experts de la santé.

Une voiture qui transportait six passagers ne transporte plus de quatre aujourd'hui. Ce qui oblige les opérateurs à revoir à la hausse le prix de la course, en vue de compasser les places vides.

Dans les villes de Butembo et Béni, ACTUALITE.CD  a aussi constaté la hausse du prix de la course sur les moto-taxi. Des majorations qui tournent autour d'une moyenne de 300FC, selon le prix de différentes trajectoires. 

A Butembo, pour ce qui est des motos, la hausse du prix de la course est consécutive à la hausse du prix de carburant à la pompe. Chez les revendeurs, un litre d'essence est passé de 1700 FC à 2 000 FC. Une hausse due à une simple spéculation de la part des commerçants.

A Beni, cette situation s'observe depuis lundi dernier, à l'issue d'un échange entre les opérateurs de taxi de Beni et le maire Nyonyi Bwanakawa, en vue d'étudier les paramètres pouvant permettre de se conformer aux nouvelles mesures prises par le Chef de l'État pendant cette période de pandémie de Coronavirus.

Toutefois, il n'y a plus d'engouement des passagers sur différents axes, et même en ville de Beni. Plusieurs personnes préfèrent rester à la maison ou éviter des voyages pendant cette période d'État d'urgence, a constaté le correspondant d'ACTUALITE.CD qui a parcouru ce mercredi 25 mars l'axe routier Beni-kasindi.

Yassin Kombi et Claude Sengenya

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une