Catégorie
ACTUALITE.CD

Le président ad intérim de l'Union pour la démocratie et le progrès social (Udps), Jean-Marc Kabund a, dans un message filmé adressé aux militants de son parti, a dénoncé un plan de déstabilisation de Félix Tshisekedi et de fragilisation de sa formation politique.

" Nous sommes déjà au courant du dessein diabolique en gestation, de l'argent circule et une guerre sans merci semble être déclaréE contre l'Udps suite à nos déclaration de conserver le pouvoir le plus longtemps possible et les récentes mobilisation de masse au Stade de martyrs à Kinshasa, Kananga et Tshikapa ont été les éléments déclencheurs (…). Nos détracteurs ont reçu une mission de déstabiliser le président de la République en cherchant à fragiliser l’Udps, son appareil politique d’appui", a déclaré Jean-Marc Kabund.

La semaine passée plusieurs militants de l'Udps avaient manifesté devant la permanence de ce parti pour exiger de l’emploi promis. Ils accusaient le président et le secrétaire général de ce parti de n’engager que leurs proches. 

Lire aussi:Kabund: « Il n’est pas vrai d’affirmer qu’aucun combattant n’a trouvé du travail jusqu’à ce jour pour le compte du parti »

Au lendemain de cette manifestation, un groupe de cadres de l'Udps dont Jaquemain Shabani, Peter kazadi et Paul Tshilumbu avaient un point de presse pour dénoncer la gestion du Kabund-Kabuya. Ils leur avaient accordé" 72 heures pour se retirer des affaires du parti ».

 

Ivan Kasongo

Vidéo