Kabund: « Il n’est pas vrai d’affirmer qu’aucun combattant n’a trouvé du travail jusqu’à ce jour pour le compte du parti »
ACTUALITE.CD

Jean-Marc Kabund, président intérimaire de l’UDPS, s’est adressé aux militants du parti via une vidéo. Ce,  après les violences ayant obligé la police à intervenir et à utiliser des gaz lacrymogènes. Des militants exigeaient sa démission et celle de Augustin Kabuya, secrétaire général de la formation politique présidentielle. Les deux dirigeants sont accusés par certains militants de ne donner de l’emploi qu’à leurs proches.

« Il n’est pas vrai de dire honnêtement parlant d’affirmer qu’aucun combattant n’a trouvé du travail jusqu’à ce jour pour le compte du parti. Certains parmi nous travaillent déjà la présidence de la République, dans des cabinets ministériels et même dans mon cabinet à l’Assemblée nationale », a t-il déclaré dans cette vidéo.

Il a rappelé que le « progrès social » est l’idéal du combat de ce parti qui a comme slogan « le peuple d’abord ».

« Combattantes et combattants, je connais vos attentes et aspirations en rapport avec le travail, les études et la santé. Vous avez raison d’espérer une vie meilleure. C’est aussi l’idéal pour lequel nous avons combattu des années durant et qui est encore à nos yeux d’actualité. Le Chef de l’Etat avec son gouvernement ne menacent aucun effort pour attirer des investisseurs dans notre pays, créer des emplois et donner du travail aux congolais. Ce combat, la présidence du parti le mène en collaboration avec le gouvernement », a t-il ajouté.

Il a reconnu cependant que les attentes sont énormes et a annoncé l’installation d’un cadre de discussion.

« Nous savons qu’ils faut faire davantage. Il est tout aussi important de rappeler les difficultés avec lesquelles nous avons accédé au pouvoir et l’état dans lequel nous avons trouvé ce pays. Il y a encore beaucoup à faire. Raison pour laquelle je sollicite votre indulgence et votre compréhension. Dans les jours à venir, je mettrai en place un cadre exceptionnel de rencontre pour vous écouter et échanger », a t-il déclaré.

Lire aussi:UDPS: Après les échauffourées de ce jeudi, l’appel au calme

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une