Breaking news

RDC : Depuis Lubumbashi, le ministre des PME lance le projet de 100 millions USD de la Banque Mondiale pour les jeunes entrepreneurs

Mercredi 19 février 2020 - 21:06
Catégorie
Ph. Pascal Mulegwa

Justin Kalumba Mwana Ngongo , Ministre National des petites et moyennes entreprises et artisanat a lancé ce mercredi 19 février 2020 à Lubumbashi le projet de la banque mondiale en faveur de près de 3 000 jeunes congolais.  

Il s'agit notamment de ceux des villes de Lubumbashi, Matadi , Goma et Kinshasa qui en sont bénéficiaires. Ce crédit , fruit d'un partenariat entre le gouvernement congolais et la banque mondiale vise à créer la classe moyenne . Une occasion pour le ministre des petites et moyennes entreprises et artisanat de rappeler à la rigueur du comité de suivi de ce projet .  

" Nous , les politiques . l'objectif ultime c'est la création de la classe moyenne à travers ce projet . Donnons la chance à ceux qui 'e peuvent pas avoir deux dollars par jour . Quelle comité de suivi soit rigoureux pour ne pas tuer cette semence. Nous vivons dans un contexte d'extrême pauvreté,avec plus de 75% des congolais qui vivent en dessous de deux dollars par jour " , a dit Justin Kalumba Mwana Ngongo lors de cette cérémonie de présentation du projet au pullman Karavia de Lubumbashi devant les entrepreneurs et quelques officiels du Haut-Katanga.

 

Concerné par ce crédit de 100 millions de dollars , le Haut-Katanga voudrait voir l'agriculture faire partie des secteurs clés à financer.

" Nous voudrions que l'agriculture puisse figurer parmi les secteurs prioritaires à financer car l'agriculture demeure l'un des défis majeurs de la province du Haut-Katanga " a précisé pour sa part Jacques Kyabula Katwe, gouverneur du Haut-Katanga .

Ce crédit de 100 millions vise également à créer 9.000 emplois , à assurer la formation de 4500 femmes à l'entrepreneuriat , de subventions à 2500 femmes et 750 jeunes ainsi que 500 micro-crédits , selon les experts de la banque mondiale.

Ce montant de crédit sera échelonné de 2020 à 2023 et sera remboursé par le gouvernement congolais après 20 ans.  

José Mukendi

Vidéo