Catégorie
DR

Le collectif des citoyens indignés de la RDC a déposé auprès du procureur près la cour d'appel du Sud-kivu , vendredi 14 février 2020, une demande d'ouverture d'enquête à l'endroit du député national Amato Bayubasire et de Billy Kambale actuel ministre de la jeunesse autour d'un détournement présumé d'Un million de dollars destinés aux travaux des 100 jours du président Félix Tshisekedi dans la province du Sud - Kivu.  

"Le collectif citoyen exige qu'une enquête soit ouverte à l'endroit de l'honorable Amato Bayubasire Mirindi et de monsieur Billy Kambale, tous de l'Union pour la Nation congolaise (UNC) pour participation active dans un prétendu détournement de fonds des 100 jours du chef de l'état au sud-kivu", explique ce collectif. Au cours d'un meeting populaire dans le territoire de Walungu, Amato Bayubasire a démenti toutes ces allégations.

 

"Il y a jalousie parce que quand je suis venu pour amener dans le cadre de 100 jours, il n'était dit que c'est moi qui gérais l'argent, l'argent était géré pour les écoles par le BCECO, pour les routes par l'Office des routes, moi j'étais un député qui fait le plaidoyer conformément au travail du député. Le député ne peut pas détourner parce que il n'est pas gestionnaire", a dit Amato. 20 mars 2019, l’Office des Routes (OR) avait dévoilé les axes routiers qui devraient être réhabilités dans le cadre du programme d’urgence du président de la République notamment les 30 km de la route Bukavu-Kamanyola, 50 kilomètres Bukavu-Mwenga sur la RN2 (Bukavu-Goma), 52 kilomètres sur la route Miti-Hombo RN3, et, enfin, la route Burhale-Shabunda 125 kilomètres. Les travaux consistaient à la suppression des bourbiers pour rendre la route praticable en toute saison

L’Office des Routes prévoyait également la reconstruction du pont Kawizi sur la RN2, la reconstruction du pont dans la ville d'Uvira et la réfection du pont Kamisimbi sur la route Bukavu-Mwenga déjà réhabilité.  

Justin Mwamba

Vidéo