Jeudi 13 février 2020 - 07:19

Breaking news

RDC : la déception de la CENCO après sa campagne d’éducation civique et électorale
Ph. Pascal Mulegwa

 

Tout en saluant le changement des comportements électoraux congolais lors des scrutins du 30 décembre 2018, le secrétaire général de la conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) s’est dit déçue de l’attitude des populations moins regardantes sur les résultats.

 

 

« Le peuple congolais s’est mobilisé massivement pour voter, mais il devait être davantage plus regardant, plus exigeant pour que le vote qu’il a exprimé soit réellement effectif à tous les niveaux », a déclaré l’abbé Donatien N’shole.

 

« Notre déception était que au moment où la population devrait prendre ses responsabilités, elle attendait encore quelque chose de la Cenco » a dit Nshole, pour qui « Eduquer un peuple qui a été mal éduqué pendant plusieurs années n’est pas une mince affaire »  

 

Les résultats des élections notamment ceux de la Présidentielle avaient été contestés par la CENCO qui  disposait de la plus grande mission d’observation électorale, d’une partie importante de l’Opposition et de quelques pays occidentaux notamment la France.

 

Durant 4 ans, la CENCO a piloté grâce à un appui financier du canada, un projet sur l’éducation civique et électorale.  Le projet a permis d’atteindre plus de 24 millions de congolais sensibilisés notamment sur les comportements électoraux [ qui voter et pourquoi ].   

 

Le projet a été clôturé mercredi au centre interdiocésain en présence notamment de l’ambassadeur du canada en poste à Kinshasa, François Simard.

 

 

 Christine Tshibuyi  

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une