Breaking news

Licenciement de Jacques Matand à la BBC : le gouvernement de la RDC doit énergiquement protester et fermer cette Radio sur son sol, selon J. Tshombela de la NSCC

Lundi 10 février 2020 - 08:08
Catégorie
Jacques Matand

Le coordonnateur de la Nouvelle Société Civile Congolaise (NSCC), Jonas Tshiombela s’est exprimé sur le licenciement du journaliste congolais Jacques Matand par la rédactrice en chef de la BBC-Afrique après avoir diffusé une interview de Charles Onana sur le génocide rwandais.

M. Tshiombela qui désapprouve la décision de la direction de la BCC-Afrique, présente Jacques Matand comme victime de l’intolérance  du régime dictatorial du Rwanda et appelle le gouvernement de la RDC à protester contre cette mesure.

« Le licenciement injustifié  de Jacques Matand ne doit pas nous laisser indifférent. La Rédaction de BBC doit assumer  ses responsabilités (…). Une information diffusée au mois de Novembre 2019 et la sanction injuste et émotionnelle au mois de février 2020, ceci ne s'explique pas. Le gouvernement de la RDC doit énergiquement protester et fermer  cette Radio sur notre sol. Jacques est victime de l’intolérance d'un régime dictatorial du Rwanda et son activisme syndical. Pas plus ni moins » a dit, à ACTUALITE.CD, Jonas Tshiombela.

Le coordonnateur de la NSCC promet d’organiser une grande marche de soutien au journaliste d’ici le 15 février s’il n’est pas réintégré à la rédaction.

« J’appelle les journalistes  de mon pays et du monde entier à la mobilisation générale  en faveur de Jacques Matand. Si d’ici le 15 février rien n'est fait, une  gigantesque marche sera organisée pour soutenir notre compatriote. Encore une fois demandons la fermeture  de la chaîne BBC sur le sol congolais », ajoute Tshiombela.

Pour sa part, la section du Syndicat des Professionnels de l’Information et de la Communication Sociale du Sénégal (SYNPICS) de BBC Dakar avait également apporté son soutien à Jacques Matand. Elle avait noté que cette décision « est une fuite en avant de la rédactrice en chef, qui n’assume pas son rôle, de premier responsable de la diffusion de tout sujet ».

Thérèse Ntumba

Vidéo