Catégorie
Actualité

Le chef de l'État Félix Tshisekedi a mis en garde, ce dimanche 19 janvier, depuis Londres (Royaume Uni), certains membres du gouvernement congolais contre toute tentative de nuisance à ses actions. S'exprimant devant la diaspora congolaise du Royaume Uni, Félix Tshisekedi a révélé que certains ministres, dont il n'a pas révélé le camp, disent subir des pressions en vue de nuir à ses actions pour le développement du pays. Pour lui, ceux qui tenteront de le faire seront sanctionnés.

"Certains Ministres me disent qu’ils subissent des pressions pour nuire à mes actions. Je ne suis pas au pouvoir par la volonté de quelqu’un. Ceux qui se mettrons sur ma route pour combattre mes actions, leur sort c’est stylo rouge. Peu importe leur camp politique", a prévenu Félix Tshisekedi.

Cette déclaration intervient alors que des langues ne cessent de dénoncer une difficile cohabitation au sein de la coalition FCC-CACH au pouvoir en République Démocratique du Congo (RDC).

Certains représentants du FCC, la plate forme de l'ancien président Joseph Kabila seraient préoccupés par leur souci de revenir au pouvoir, alors que ceux du CACH voudraient capitaliser tout probable succès du président Félix Tshisekedi pour leur maintien au pouvoir en 2023. Félix Tshisekedi sejourne à Londres où il va prendre part au premier sommet Royaume Uni-Afrique prévu ce lundi 20 janvier. 

Claude Sengenya

Vidéo