Catégorie
ACTUALITÉ

L’assemblée nationale a examiné et adopté ce mardi 10 décembre le projet de loi autorisant la ratification de l’accord de crédit au titre  n°6641-ZR du 20 juin 2019 conclu entre l’Association Internationale de Développement au titre de projet multisectoriel de nutrition et de santé. L’économie de ce projet a été présentée aux élus par le ministre des Finances Sele Yalaghuli. 

Ce projet concerne quatre provinces : Le Sud-Kivu, le Kwilu, le Kasai et le Kasai-central. L’objectif du projet est d’accroitre les interventions spécifiques et sensibles en matière de nutrition pour les enfants âgés de 0 à 23 mois ainsi que les femmes enceintes. 

Le taux d’intérêt pour le remboursement est de 0,75%, pour une période de maturité de 38 ans avec un délai de grâce de 6ans.

Le ministre Sele Yalaghuli a rassuré que cet accord rentre dans le respect de la politique nationale de l’endettement.

Soumis au débat, le projet de loi a subi quelques amendements avant d’être adopté en  plénière.

L’Association internationale de développement (IDA) est l’institution de la Banque mondiale qui aide les pays les plus pauvres de la planète. Sous la supervision de 173 pays actionnaires, l’IDA vise à réduire la pauvreté en accordant des prêts (appelés « crédits ») et des dons destinés à des programmes de nature à stimuler la croissance économique, à réduire les inégalités et à améliorer la vie des plus démunis.

L’action de l’IDA complète celle de l’autre guichet de prêt de la Banque mondiale, la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD). La BIRD, qui a été créée sous forme d’entité autofinancée, accorde des prêts et fournit des conseils aux pays à revenu intermédiaire solvables. La BIRD et l’IDA partagent le même personnel et le même siège et évaluent les projets suivant les mêmes normes rigoureuses.

L’IDA figure parmi les principaux bailleurs de fonds des 76 pays les plus pauvres de la planète, dont 39 se trouvent en Afrique, et représente la plus importante source de contributions des donateurs aux services sociaux de base dans ces pays.

Berith Yakitenge

Vidéo