Breaking news

RDC : le parti de Delly Sesanga (Envol) compte récolter plus de 20 000 signatures supplémentaires à Kinshasa pour faire réviser la constitution

Dimanche 1 décembre 2019 - 16:02
Catégorie
dr

Le parti politique ‘’Envol’’ a lancé, samedi 30 novembre, à son siège, à Kinshasa, la récolte des signatures en vue de faire réviser la constitution. Lors de cette cérémonie, le coordonnateur du parti pour la ville de Kinshasa, Jérémie Kilubu Matondo, a fait savoir  qu’il compte récolter plus de 20 000 signatures pour ce mois de décembre.

Il a aussi la rappelé que cette proposition est une des « fortes recommandations » du Bureau politique élargi tenu du 11 au 13 juillet dernier à Kinshasa. 

« Il s’agit de préciser que la proposition sur la révision constitutionnelle est opportune et que les Kinoises et les Kinois doivent être sérieusement sensibilisés sur le contenu de cette démarche républicaine, travail que la coordination provinciale vous rassure dès maintenant (...) Nous sommes placés devant nos responsabilités. Nous devons atteindre au minimum 20 000 signatures dans l’espace d’un mois, soit ce premier mois de décembre. Je crois en la capacité des membres de coordination provinciale de Kinshasa et de tous les Kinois qui soutiennent cette démarche qui vise à renforcer les acquis et corriger les faiblesses de notre constitution. C’est très possible et nous irons largement au-delà », a dit Kilubu.

Le secrétaire général du parti « Envol » a encouragé la coordination provinciale à signer et faire signer la pétition pour modifier la constitution qui, selon lui, a fait son temps et accuse désormais quelques insuffisances à corriger. Il estime que la correction des insuffisances « boostera le développement du pays » et de la « jeune démocratie».  

« Nous avons introduit avec l’honorable Simon Mulamba Mputu au parlement en date du 19 août dernier, une proposition de loi pour modifier la constitution. La constitution que nous avons remonte d’il y a 13 ans. Elle a accusé des faiblesses. Ce texte a fait son temps, nous sommes tous d’accord qu’elle affiche présentement des insuffisances, maintenant, il faut réviser certaines de ses dispositions qui accusent de faiblesse. Pour nous conformer à l’article 218 de ladite constitution, nous avons déjà lancé la signature de la pétition le 19 octobre dernier à Kisangani, dans la province de la Tshopo.  Nous avons déjà récolté plus de 10 000 signatures. Ici à Kinshasa, le coordonnateur venait de vous le dire, nous voulons avoir plus de 20 000 signatures, pourquoi pas 40 000 pour ce premier mois de décembre. Nous voulons modifier cette constitution pour avoir une constitution qui permet et facilite le développement du pays et de notre jeune démocratie », a dit le député Jean-Marc Mambidi, secrétaire général du parti, dirigé par Delly Sesanga et co-initiateur de la loi portant révision constitutionnelle. 

Une foule de militants et sympathisants a pris part à cette activité. Sur place, plusieurs personnes possédant leurs cartes d’électeur ont procédé à la signature de ladite pétition.

Ivan Kasongo

Vidéo