Breaking news

Nouvelle tension entre militants de la coalition FCC-CACH : le député Nzekuye en appelle à l’implication des leaders de deux camps pour calmer la situation

Samedi 9 novembre 2019 - 20:38
Catégorie
ACTUALITE.CD

La tension est montée d’un cran entre anti et pro Joseph Kabila ce weekend. Effigies brulées, portraits incendiés à Kinshasa et dans l’ex-Katanga, des radicaux de la coalition au pouvoir

« Depuis deux jours, j'observe des actes de violence inacceptables dans une démocratie. Des effigies du Président honoraire et sénateur à vie, Joseph Kabila Kabange ont été déchirée et brûlées à Kinshasa et à Lubumbashi.  Aujourd'hui, nous voyons une vidéo montrant l'effigie du Président de la République Félix Antoine Tshisekedi mis à feu à Kolwezi », fait remarquer le député PPRD François Nzekuye au cours d'une interview accordée à ACTUALITE.CD.

Il ne prend pas ces actes à la légère et redoute des conséquences fâcheuses.

« Ces actes sont condamnables et leurs auteurs punissables par la loi. Je tiens également à rappeler aux uns et autres que ces actes peuvent entraîner une escalade de violence non maîtrisables et préjudiciable à notre jeune démocratie », alerte t-il.

Pour lui, les leaders de chaque camp devraient encadrer les militants.

« D'autre part, j'appelle les cadres des partis politiques membres de la coalition FCC-CACH à faire comprendre aux militants le bien-fondé de la coalition au pouvoir et à les inculquer des modes de résolution pacifiques des différends. La RDC a besoin des énergies des uns et des autres pour sa construction et non pour la violence aveugle. Je lance donc un message de paix et de coexistence pacifique et de respect de tous nos dirigeants », a t-il ajouté.

Vidéo