Breaking news

Kasaï Oriental : vive tension à Mbuji-Mayi constatée suite à l'arrivée de Ngoyi Kasanji

Samedi 12 octobre 2019 - 17:38
Catégorie
photo droits tiers

Sur plusieurs artères de la ville de Mbuji-Mayi, au Kasaï Oriental, la tension est vive depuis le matin de ce samedi ce 12 octobre. A la base, la présence dans la ville du sénateur et ancien gouverneur de la province, Alphonse Ngoyi Kasanji.

Pour Me Jimmy Bashile de l'Action contre l'impunité pour les droits de l'homme, il n'y a pas de circulation dans la ville.

« Des jeunes identifiés comme militants de l'UDPS brûlent depuis ce matin des pneus à travers la ville. Plusieurs artères sont jonchées des pierres qui empêchent la circulation. Ces jeunes protestent contre la présence de l'ancien gouverneur Ngoyi Kasanji dans la ville. Il y a beaucoup de policiers et des militaires déployés à travers la ville pour contenir les manifestants », explique Me Bashile, qui affirme avoir assisté à une bastonnade des jeunes manifestants par la police au niveau du sous-commissariat de Bakenda, sur le boulevard Salongo.

D'autres témoins indiquent qu'une des résidences de l'ancien gouverneur Ngoyi Kasanji a été pillée par des manifestants qui ont contourné les barrières de la police.

L'hôtel Métropole où Ngoyi Kasanji a organisé la cérémonie de sa prestation de serment en tant qu'avocat est sous haute surveillance de la police et l'avenue qui conduit à cet hôtel est bouclée, explique un haut responsable de la police qui fait état de trois de leurs véhicules endommagés et plusieurs policiers grièvement blessés.

« C'est la déclaration faite sur sa radio depuis Kinshasa à la veille de son arrivée qui a chauffé les esprits. Monsieur Ngoyi Kasanji a dit que personne ne pouvait l'empêcher de venir chez lui, à Mbuji-Mayi », révèle la police.

L'ancien gouverneur du Kasaï Oriental est arrivé à Mbuji-Mayi, ce samedi, pour prêter serment en tant qu'avocat au barreau du Kasaï Oriental. Son cortège a été caillassé sur son passage, ont constaté plusieurs sources locales.

Gouverneur du Kasaï Oriental de 2007 à 2018, Alphonse Ngoyi Kasanji traîne, selon plusieurs observateurs locaux, la réputation d'un homme qui a dirigé la province d'une main de fer.

Sosthène Kambidi