Vendredi 27 septembre 2019 - 09:57

Breaking news

Ebola : L’apport des médias a aussi permis aux communautés du Nord-Kivu de s’approprier la riposte contre l’épidémie
Photo ACTUALITE.CD.

Le nombre de nouveaux cas de l’épidémie d’Ebola a baissé sur le terrain dans la province du Nord-Kivu. Ceci, grâce aussi à l’implication des médias dans la sensibilisation des populations sur le danger de la maladie. En effet, depuis l’apparition de la 10ème épidémie le 1 août 2018 à Beni, les équipes de la riposte ont mobilisé les médias pour aider à sensibiliser les communautés sur les mesures de prévention.

Une synergie des journalistes a été constituée notamment pour produire des émissions et des magazines axés essentiellement sur Ebola en dépit des contextes sécuritaires, socio-économiques et sanitaire particuliers dans lesquels leurs organes de presse fonctionnent.

« Je me sens à l'aise quand je prends ma caméra et je vais réaliser un reportage sur Ebola. Je sens que je suis en train de contribuer à sauver une âme qui devait mourir de cette maladie quelque part par manque d'information », témoigne Yvonne Kapinga, journaliste à Hope Channel TV.

La présidente de l'Union nationale de la presse du Congo (UNPC), section du Nord-Kivu, Rosalie Zawadi affirme que les rôles des médias ont permis aussi à éviter les rumeurs de tout genre sur cette épidémie mortelle.

« Les rumeurs étaient trop répandues sur cette maladie. Les professionnels des médias ont aidé à faire comprendre que Ebola est une maladie qui guérit vite si on se rend vite au CTE (centre de traitement Ebola) et la communauté s'est vite appropriée la riposte », se félicite-t-elle.

Le gouverneur intérimaire du Nord-Kivu, Jean-Bosco Sebishimbo reconnaît également l'apport des médias pour réduire les résistances communautaires face aux équipes de la réponse à Ebola.

« C'est à travers des émissions diversifiées amenant tout le monde à souscrire au programme de la lutte contre Ebola qu'on continue à enregistrer des résultats satisfaisants », souligne-t-il.

C’est dans ce cadre que collectif des radios et télévisions communautaires du Nord-Kivu (CORACON) qui bénéficie de l’appui de l'organisation du Royaume de Pays Bas, Free Press unlimited, a doté jeudi d’outils de travail (ordinateurs, dictaphones) les médias communautaires.

« Nous avons remis à chacune de nos 33 radios partenaires des outils de travail pour la production des émissions de sensibilisation. Des émissions qui informent la population à temps réel sur les bonnes attitudes à prendre dans le processus de lutte contre la maladie à virus Ebola », dit Innocent Pendakazi, président du conseil d'administration du CORACON.

Du haut de la tribune de la 74ème Assemblée générale de l’ONU jeudi, le président congolais Félix Tshisekedi a reconnu une avancée dans la lutte contre Ebola qui dure depuis plus d’une année.

« La nouvelle stratégie de riposte commence à produire ses effets, notamment dans la ville de Goma qui est aujourd’hui à l’abri du virus. Même si beaucoup a été fait, l’épidémie n’est pas encore éradiquée. La stratégie sera renforcée par l’introduction de cinq nouveaux médicaments approuvés, en plus du vaccin contre la maladie à virus Ebola, qui permettront de se débarrasser complètement de ce fléau. », reconnaît-il.

Depuis le début de l’épidémie, le cumul des cas est de 3.175, dont 3.063 confirmés et 112 probables. Au total, il y a eu 2.122 décès (2010 confirmés et 112 probables) et 980 personnes guéries, annonce le secrétariat technique du comité national multisectoriel de la riposte à la maladie à virus Ebola, dans son bulletin du mercredi 25 septembre 2019.

Jonathan Kombi 

 

 

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une