Breaking news

Invalidation des députés opposants : Pierre Lumbi exige de Tshisekedi des explications

Mardi 11 juin 2019 - 18:18
Catégorie
Pierre Lumbi/Ph droits tiers

Le président du Mouvement social (MS), Pierre Lumbi appelle Félix Tshisekedi à se prononcer sur les invalidations controversées des députés nationaux de l’opposition la Cour constitutionnelle. Pierre Lumbi se dit scandalisé par ces mesures de la Cour qui a invalidé une grande partie de députés de la coalition Lamuka en faveur de ceux du Front Commun pour le Congo (FCC).

Pierre Lumbi déplore le silence de Félix Tshisekedi face aux différentes réactions plus ou moins violentes contre ces invalidations massives.

« Le peuple congolais ne dispose plus de voix de recours envers une justice qui se saborde. Tout ça à cause de la pression de la coalition politique FCC et CACH. C’est pourquoi nous mettons solennellement le président Félix devant ses responsabilités. Pour avoir volontairement accepté la charge de conduire la nation, nous lui demandons de mettre fin à l’anarchie institutionnelle en cours qui détruit même les fondements de la République. Il doit des explications aux Congolais quant à la restriction du mouvement des citoyens. Il doit aussi des explications aux Congolais quant au bon fonctionnement des institutions. Notamment la Cour constitutionnelle dont il est le garant. Il ne peut pas se dérober. Il nous doit des explications », dit-il lors d’un point de presse ce mardi 11 juin 2019 à Bukavu.

Alors que d’autres arrêts de la cour sont attendus, au total, 23 parlementaires de l’opposition de Lamuka sont déjà invalidés dont 21 députés nationaux (8 de MLC, 7 de MS, 4 de AMK, 2 de Dynamique) et 2 sénateurs. Une situation inacceptable, avait réagi, Georges Kapiamba, coordonnateur de l’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) qui demande le remplacement des juges de la cour constitutionnelle.

Le MLC de Jean Pierre Bemba annonce une marche pacifique ce samedi 15 juin 2019 au pays.

Justin Mwamba