Breaking news

Nangaa parle de son avenir après la CENI : « Je vais probablement rentrer à l’international »

Samedi 25 mai 2019 - 09:59
Catégorie
Photo droits tiers

Corneille Nangaa a évoqué les pistes qui se présentent à lui après son parcours à la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

« Nangaa est un expert électoral. Nangaa est un technicien à la disposition de la République. Nangaa a aussi ses autres activités privées. Je vais probablement rentrer à l’international. J’étais un fonctionnaire international »,  a-t-il dit dans un échange avec les responsables des médias à Kinshasa, ce vendredi 24 mai.

Les membres de la CENI ont jusqu’au mois de juin prochain pour céder leurs places à d’autres animateurs.

« J’étais directeur-résident d’une organisation importante dans plusieurs pays. Probablement, je pourrai rentrer, probablement que je pourrai faire mes champs. On verra ce que Dieu permettra et nous indiquera la voie à suivre », a t-il ajouté.

Avant de rejoindre la CENI, il avait travaillé dans le domaine de l’assistance technique électorale en tant qu’expert avec respectivement la Fondation Internationale pour les Systèmes Electoraux (IFES) comme Directeur pays au Niger (2010-2011), ensuite en Côte d’Ivoire (2011-2012). Il avait aussi travaillé pour l’Institut International pour la Démocratie et l’Assistance Electorale (IDEA) et pour le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en Côte d’Ivoire, au Niger, au Gabon, en République de Guinée, au Ghana, au Kenya, au Burundi, au Cameroun et à Madagascar.

Contexte

La CENI est composée de treize membres désignés par les forces politiques de l'Assemblée Nationale à raison de six délégués dont deux femmes par la Majorité et de quatre délégués dont une femme par l'opposition politique. La société civile y est représentée par trois délégués. Ces 13 membres constituent la plénière de la centrale électorale. Pour sa part, le Bureau de la CENI est composé de six membres dont au moins deux femmes, l’une issue de la majorité et l’autre de l’opposition politique.