Catégorie
Lancement de la Dynafec

La Dynamique Nationale des Femmes Candidates (Dynafec) a été lancée officiellement, vendredi 17 mai, à l'hôtel Béatrice, dans la commune de la Gombe. Des candidates aux provinciales, législatives ainsi que celles qui aspirent à  poser leur candidature pour les scrutins de 2023 vont faire partie de cette structure.

Pour sa coordonnatrice, Carine Kanku, candidate aux provinciales pour la province de Lomami, la Dynafec avait déjà été mise en ligne avant les élections. “Nous étions une plateforme en ligne avant les élections. Et lorsque certaines d’entre nous n’ont pas été élues, nous avons partagé notre expérience et nos déceptions. C'est à ce moment-là qu'est née l'idée de mettre en place cette structure,” explique Mme Kanku.

Notre objectif général étant la participation effective de la femme aux postes de prise des décisions, nous envisageons de travailler avec toutes les femmes de la République Démocratique du Congo pour qu'en 2023, nous puissions atteindre un nombre important des postes clés car, on ne peut parler d’émergence sans notre apport”, a souligné Josette Bulamatadi, chargée de la communication de la Dynafec.

Christelle Tshibala a partagé son expérience et revient sur ses déboires lors de la précédente campagne électorale. “J'étais candidate aux élections provinciales pour la circonscription de Mont-Amba. Beaucoup de personnes ont cru que j’avais des liens avec la famille du Premier ministre, à cause de mon nom. A chaque fois que je faisais des descentes sur terrain, ils exigeaient que je donne l'argent. Malheureusement, je n'avais pas assez de moyens financiers pour les convaincre. Mes mots seuls ne suffisaient pas”, déplore-t-elle. Avant d'ajouter “pour affronter cette réalité en 2023, nous avons déjà commencé les campagnes de sensibilisation,” souligne-t-elle.

La cérémonie a également connu la participation de la représentante de la secrétaire générale de l’ONU femmes et 11 ambassades notamment du Zimbabwe, de la Chine, du Canada, des Pays-Bas, de Cuba, du Bénin, de l'Angola. Ainsi que quelques personnalités de la RDC, entre autres, Chantal Safu, ministre du Genre, de la Famille et de l'Enfant, le président du Sénat, représenté par la sénatrice Francine Muyumba.  

Prisca Lokale