Catégorie
Ph. ACTUALITE.CD

 

Les forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) indiquent que la toute première revendication d'une attaque à Beni (Nord-Kivu) par l'état islamique ( El ou Daesh) ne constitue pas une nouveauté.

 

Le porte militaire dans la région qui confirme cette attaque qui avait eu lieu mardi dernier, précise que deux militaires avaient péri dans cette attaque dirigée contre leur position à Bovata, localité située à l'ouest-sud,13 kilomètres de Kamango, dans la chefferie des Watalinga en territoire de Beni.

"C'est vrai que nous avions essuyer une incursion dans cette partie du territoire, malheureusement pour nous nous avions perdu des compatriotes et aussi deux militaires. La revendication dont vous parlez ne constitue pas pour nous une nouveauté parce que pendant plus de 4 ans que nous sommes ici, le général Mbangu Marcel, commandant des opérations militaires à Beni a multiplié des exposés à l'endroit et à l'intention de la population de Beni ville, Beni territoire y compris Butembo pour dire que nous faisons à une menace terroriste et que les gens doivent travailler ensemble pour éradiquer le phénomène malheureusement cette thèse là passait difficilement." a déclaré , ce samedi 20 avril,  le major Mak Hazukay, porte - parole des opérations Sokola 1.

 

Lire aussi RDC : Déplacement massif de population à Kamango (Beni) https://actualite.cd/2019/04/19/rdc-deplacement-massif-de-population-kamango-beni

Via son agence de propagande, Amaq, l'État islamique a revendiqué une attaque perpétrée mardi dernier contre un campement des forces armées de la RDC au village de Bovata, près de la frontière avec l'Ouganda.

Depuis le début de la vague de massacres des civils dans le territoire de Beni , en octobre 2014, Kinshasa crie au terrorisme ou une guerre "asymétrique". Le gouvernement n'a pas encore réagi officiellement à cette première revendication de l'El.  

Déjà confronté à des conflits armés depuis une vingtaine d'années , l'Est de la RDC est l'une des régions les plus meurtries au Monde.

L'ONU y a déployé depuis 20 ans l'essentiel des casques bleus de sa mission (Monusco), l'une des plus budgétivores au Monde.  

 

Yassin Kombi