Catégorie
Photo droits tiers

Depuis Goma (Nord-Kivu) où il est arrivé ce dimanche 14 avril 2019, le président de la République, Félix Tshisekedi, a demandé à la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) de renvoyer à une date ultérieure l'organisation de l'élection du gouverneur de Sankuru, initialement prévue lundi 15 avril.

D'après Basile Olongo, ministre ad interim en charge de l'Intérieur et de la Sécurité, le président de la République juge la situation d'extrêmement grave.

« Il y a un problème. Quand il y a menace sérieuse qui peut amener à la situation du Kamuina Nsapu, il faut agir à temps. Vous savez que lors du dépôt des candidatures, il y a eu déjà mort d'hommes », a dit Basile Olongo à ACTUALITE.CD

Ce dimanche, la CENI avait annoncé la délocalisation du site de vote vers son siège, dans la ville de Lusambo, pour « des raisons d'insécurité » aux alentours de l'Assemblée provinciale de Sankuru. 

Ecoutez Basile Olongo ici

Stanis Bujakera