Catégorie
Assemblée provinciale de Kinshasa

ACTUALITE.CD a interrogé les Kinois sur le profil du prochain gouverneur qu'ils souhaitent voir prendre les commandes de la capitale congolaise.

Plusieurs habitants appellent le prochain gouverneur à se démarquer du gouverneur sortant, André Kimbuta Yango, en ce qui concerne la gestion de la ville de Kinshasa. Au micro d'ACTUALITE.CD, les avis des Kinois se confrontent.

« Sincèrement, un gouverneur doit être une personne expérimentée en ce qui concerne la gestion de la chose publique. Et, au-delà de ça, il doit impérativement avoir un profil de manager et non d’un politicien », s'exprime Lydie.

« J’ai appris tout récemment à travers des rumeurs que, dans la liste des candidats au poste du gouverneur dans la ville de Kinshasa, le nom du précèdent gouverneur est répertorié. Je m'oppose carrément à sa candidature. J’aimerais voir un nouveau visage à ce poste », déclare Ruphin.

« Je souhaiterais que le gouverneur qui sera élu soit une personne avec de bons comportements comme notre président. Il ne doit surtout pas avoir un esprit de vengeance. Au contraire, il doit être attentif à la volonté de la population et trouver des solutions aux problèmes de la société», souligne Laetitia.

« Le nouveau gouverneur de la ville de Kinshasa doit mettre tout en jeu car le président de la Répuplique est très proche de la population. Donc le gouverneur doit l’être aussi. Leurs idées ne doivent pas diverger car cela risque d’être une très mauvaise chose. Nous avons besoin d’un gouverneur intègre et soucieux du développement de Kinshasa. Il doit se soucier des Kinois et non de ses propres intérêts», dit Célestin.

« Il doit être une personne qui a un regard observateur aux problèmes sanitaires et aussi sur la salubrité de la ville de Kinshasa. Nous voulons un gouverner visionnaire et sensible aux difficultés de la population », réagit Martine.

« Il doit être une personne irréprochable ayant une très bonne conduite et non un homme politique visant ses intérêts propres au lieu d'être soucieux de la population. Il ne doit pas être assoiffé d’argent. Il ne devra pas confondre l’argent de l’Etat avec celui de sa propre poche», dit Benoît.

« Nous avons besoin d’un gouverneur dont les idées synchronisent avec celles du chef de l’Etat. Car nous devons reconstruire notre pays en endiguant la misère et la saleté. Kinshasa doit redevenir une ville enviée par les autres. Aujourd’hui, la ville est le fief des moustiques à cause d'une mauvaise administration provinciale. Cependant, le nouveau gouverneur doit être à l’écoute des habitants, il doit mettre l’ancien système de côté, pour venir avec de nouvelles idéologies», déclare Philippe.

A Kinshasa sept candidats concourent à l’élection du gouverneur. Notamment le PPRD Gentiny Ngobila Mbaka, l’UDPS Laurent Batumona. Mais aussi des indépendants tels que Magloire Kabemba, Déo Kasongo, Herman Mbonyo, Bienvenu Kindongo, Raphaël Kibuka.

L’élection des gouverneurs et des vice-gouverneurs est prévue pour le mercredi 10 avril prochain dans 24 provinces. La campagne se déroulera du samedi 6 au lundi 8 avril.

Ecoutez les réactions sur SoundCloud

Plamedie Mayamba