Photo ACTUALITE.CD

Franck Diongo pourra quitter la prison centrale de Makala, ce vendredi 15 mars. C’est ce qu’espère son avocat John Omehata.

« Nous osons croire que demain, les formalités d’usage vont se terminer pour que l’honorable Franck Diongo puisse sortir. Nous venons de la présidence de la République pour voir l’effectivité de cette transmission. On nous a confirmé que cela se fait. Nous allons vérifier demain », a-t-il dit dans une interview accordée à ACTUALITE.CD

Il demande aux militants du Mouvement Lumumbiste Progressiste (MLP) de faire preuve de patience.

« Nous demandons à la population de patienter. C’est une question d’administration. Nous remercions le président de la République pour l’acte posé. Il a compris qu’on ne peut plus tolérer l’arbitraire dans l’administration de la justice », a-t-il ajouté.

Franck Diongo a bénéficié d’une grâce présidentielle. La Cour de cassation avait confirmé en septembre 2018 sa condamnation à 5 ans de prison ferme. L’opposant avait été condamné le 28 décembre 2016 en procédure de flagrance pour « séquestration de trois militaires de la Garde républicaine ».

Catégorie