Catégorie
Image d'illustrations

Trois observateurs des opérations militaires de la Monusco ont été enlevés, l'avant-midi de ce mercredi, par les combattants de la milice Maï-Maï à Kisalala, sur l'axe routier Beni-Butembo, dans la province du Nord-Kivu.

Les trois agents ont été brièvement retenus en otage par leurs ravisseurs avant d'être libérés par les FARDC.

"Les faits se sont déroulés à 8 heures. Ils ont été interceptés par les Maï-Maï. Ils ont été détenus avant que les FARDC ne les libèrent. Seulement un de leurs véhicules a été endommagé et leurs téléphones ainsi que d'autres biens leur appartenant ont été extorqués par leurs ravisseurs", explique à ACTUALITE.CD, Florence Marchall, porte-parole de la Monusco.   

La nouvelle est également confirmée par l'armée congolaise qui attribue l'acte aux miliciens de l'Union des Patriotes pour la Libération du Congo (UPLC), une faction de Maï-Maï, dirigée par un certain Mambale.

" Il s'agit du groupe UPLC de monsieur Mambale. Les informations dont je dispose indiquent que les observateurs de la Monusco ont été dépouillés de leurs biens. Le général Mbangu (commandant de l'opération Sokola) a demandé à l'unité des FARDC, basée dans la zone, d'arriver sur le lieu et de poursuivre, s'il y a moyen, les assaillants", déclare le capitaine Mak Hazukay, porte-parole militaire dans la région.

A l'heure actuelle, les trois victimes sont saines et sauves, rassure la Monusco.

Yassin Kombi