Photo ACTUALITE.CD

La coalition "Lamuka" qui porte la candidature de l'opposant Martin Fayulu à la présidentielle, censée se tenir le 23 décembre, a accepté, ce dimanche, l'usage de la machine à voter pour les trois scrutins, tout en insistant sur le fait qu'elle ne serve que d'imprimante.  

"Ainsi, conformément aux recommandations de la CENCO et aux récentes déclarations de la CENI, ces machines peuvent servir pour d'autres tâches telle que l'impression des bulletins de vote" a déclaré  Pierre Lumbi Okongo, directeur de campagne de Martin Fayulu, ce dimanche 16 décembre, lors d'un point de presse

Dans cette déclaration, il appelle les Congolais « à aller voter massivement pour leur candidat Martin Fayulu Madidi dans la paix et la sérénité en évitant tout acte de provocation d’où qu’il vienne ».

Lamuka insiste sur le fait que « seuls les résultats issus du comptage manuel des bulletins déposés dans les urnes, en outre validés par les témoins des partis politiques et les observateurs indépendants des réseaux catholiques, protestants et de la société civile, devront être pris en compte ».

Cette prise de position intervient pratiquement à une semaine de la tenue des élections.  

Ecoutez Pierre Lumbi ici

Catégorie