LUCHA

29 militants du mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA) ont été interpellés devant l’Hôtel du gouvernement, à Kinshasa, par la police. Ils manifestaient contre les tueries des civils à Beni (Nord-Kivu). Conduits à l’Inspection Provinciale de la Police, ils ont été relâchés aux alentours de 15 heures après leur audition.

Le rassemblement consistait aussi à exiger la démission du ministre de la Défense.  

Au moins 24 personnes ont été tuées, samedi dernier, par des présumés combattants ADF. Ce jeudi 27 septembre 2018, des détonations étaient encore entendues près de Beni.

Catégorie