Journalistes

Le journaliste Hassan Murhabazi de la radio Svein, disparu depuis le 11 septembre dans la ville de Bukavu (Sud-Kivu) a été retrouvé jeudi dans le territoire de Kabare, une dizaine de kilomètres de la ville, annoncé son employeur.

"... le Journaliste Hassan Murhabazi a été retrouvé vivant dans la soirée de ce jeudi 13 septembre 2018 à Kabare au Nord de la ville de Bukavu", a écrit dans un communiqué la direction de la radio affirmant que le journaliste est "très faible".

Le journaliste qui anime tous les dimanches “Mkate”, une émission qui aborde notamment l’actualité politique et sociale dans le pays, a affirmé  à son employeur, avoir été enlevé à partir de Muhumba, un quartier situé la commune d'Ibanda à Bukavu.

"Les circonstances dans lesquelles il a été retrouvé vous seront communiquées ultérieurement après ses premiers soins dans une formation médicale", a ajouté la direction de la radio.

Dans des SMS envoyés à Murhabazi lundi et que Reporters sans Frontières (RSF) s’est procurés, le reporter est traité de “démon”, de “petit journaliste” et est invité à laisser le candidat du FCC (Front commun pour le Congo) à la présidentielle, Emmanuel Ramazani Shadary “tranquille”.

“Des inconnus lui ont demandé d’arrêter de parler du candidat de la majorité présidentielle après l’émission qui lui était consacrée dimanche dernier”, a confirmé l’un de ses confrères joint par l'ONG.

A Bukavu, deux autres journalistes menacés après avoir diffusé un film- documentaire intitulé "Mbobero, la loi du plus fort est toujours la meilleure" ont fui le pays.

Ce film de 27 minutes rassemble les témoignages de plusieurs habitants chassés de leurs villages sur un terrain revendiqué par la famille présidentielle.

En termes de liberté de la presse, la République démocratique du Congo (RDC) occupe la 154e place dans le Classement mondial établi par RSF en 2018.

Christine Tshibuyi

 

Catégorie