Calendrier électoral: le parti de Fayulu dénonce le manque de consensus et redoute “la fraude et le désordre” en prévoyant quatre scrutins en un jour 
Jeudi 1 décembre 2022 - 07:36
Martin Fayulu
Martin Fayulu

L'Engagement citoyen pour le développement (ECIDE), le parti politique de Martin Fayulu, à travers son secrétaire général, le professeur Devos Kitoko, a décrié la décision de la centrale électorale de coupler quatre scrutins en un jour, selon le calendrier électoral publié samedi dernier par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Devos Kitoko dit craindre une éventuelle fraude. Il accuse la CENI d’avoir publié le calendrier de manière “unilatéral”. 

"Le calendrier a été publié de manière unilatérale, il y a pas eu consensus, sur les grande étapes, on a publié ce calendrier juste pour la consommation de l'opinion parce que c'est une affaire de quelques individus qui décident, il faut des actions d'éclats pour démontrer à l'opinion nationale et internationale que nous voulons organiser les élections. Lorsque vous voulez organiser les élections dans la transparence, il faut amorcer un processus inclusif participatif. Pour nous, ce manque de consensus pose un sérieux problème, ça va nous rattraper. L'organisation simultanée de quatre scrutins ça sera difficile, nous proposons de découpler les élections en faire trois en une journée et l'autre un autre jour, quatre élections en un jour peut entraîner un désordre et favoriser la fraude", a déclaré mardi à ACTUALITE.CD, Devos Kitoko.

Et d’ajouter :

"Programmer l'enrôlement des électeurs à la première aire au Kwilu, Kwango et le Mai-Ndombe, alors que ces provinces sont instables à cause de la situation sécuritaire, c'est irréfléchi. Nous voulons que ces provinces soient renvoyées à la troisième aire au mois de février, le temps d'imposer la paix avec l'espoir que le gouvernement va doter les services de sécurité des moyens pour cette fin".

Contexte

La CENI a dévoilé le calendrier électoral en vue de l'organisation des élections générales en 2023 en RDC. D'après ce calendrier, le début de l'enrôlement dans la première aire opérationnelle est prévu pour le 24 décembre 2022. En effet, d'après toujours ce calendrier, la présidentielle, les élections législatives nationales et provinciales, mais également des conseillers communaux sont prévues le 20 décembre 2023. La publication des résultats provisoires de l'élection présidentielle interviendra le 31 décembre, avant la proclamation des résultats définitifs, le 10 janvier, par la Cour constitutionnelle. La prestation de serment du nouveau président de la République est programmée pour le 20 janvier 2024.

Ivan Kasongo

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une