Breaking news

EAC : une nouvelle vague des troupes Kényanes arrivée samedi à Goma (Nord-Kivu)
Samedi 26 novembre 2022 - 15:30
Les troupes kényanes arrivées à l'aéroport de Goma
Les troupes kényanes arrivées à l'aéroport de Goma

Comme promis par le commandant de la force de la communauté  des pays de l'Afrique de l'Est (EAC), le général-major Jeff Nyagah, la nouvelle vague des troupes Kényanes est arrivée samedi 26 novembre 2022 à Goma  (Nord-Kivu) avec du matériel militaire. Ce contingent est arrivé à bord de deux avions militaires via l’aéroport international de Goma. 

Ces troupes viennent en appui à celles arrivées depuis le 12 novembre dernier, avec un mandat d'appuyer les FARDC pour combattre les groupes armés qui écument la partie Est de la RDC, dont les rebelles du M23, réfractaires au processus de Nairobi et n’ayant pas respecté les résolutions des Chefs d'Etat de la région lors du mini-sommet de Luanda en Angola, dont celle demandant aux combattants du M23 de se retirer des positions conquises dans les territoires de Rutshuru et de Nyiragongo (Nord-Kivu). 

Ces troupes arrivent également pour contribuer au processus de désarmement, démobilisation et réinsertion  (DDR) et venir en aide aux déplacés de la guerre.

Pendant ce temps, une aide humanitaire constituée d'au moins 30 tonnes des vivres, don du président angolais João Lourenço, en faveur des déplacés de la guerre du M23 a été réceptionné ce même samedi par le Gouverneur militaire du Nord-Kivu, le lieutenant-général Constant Ndima. 

Les rebelles du M23 ne se sont pas encore  retirés des positions nouvellement conquises dans le territoire de Rutshuru mais continuent de multiplier des attaques contre les positions de l’armée en vue de tenter de gagner plus de l'espace. 

« L'objectif du M23 serait d'avancer jusqu’à Kitsanga dans le territoire de Masisi et ainsi couper la seule voie qui reliait encore la ville de Goma et la partie Nord de la province. Les autorités congolaises  devraient vite passer à l'action militaire en vue de libérer des milliers d'habitants du joug du M23 », indique Chirac Mafula, président du parlement des jeunes dans la chefferie de Bwito (territoire de Rutshuru), d’où l'on signale de nouvelles attaques des combattants du M23 depuis vendredi matin, notamment dans les groupements de Bambo et environs.  

Le déploiement des troupes de la force de l'EAC s'effectue alors qu'au moins 9 sur les 14 groupements que composent le territoire de Rutshuru sont sous occupation du M23. Plusieurs milliers des déplacés sont enregistrés dans la région et leurs situations humanitaires demeurent catastrophiques. 

Jonathan Kombi, à Goma

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une