RDC : le CSAC déplore l'explosion spectaculaire du nombre de médias opérant sur TNT dont la plupart n'ont pas respecté la procédure
Vendredi 30 septembre 2022 - 21:38
Photo d'illustration
Photo d'illustration

Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel et de la Communication déplore l'explosion spectaculaire du nombre des médias opérant sur TNT ( Télévision numérique terrestre). Se basant sur une étude comparative, cette institution d'appui à la démocratie note de 60 chaînes (éditeurs des programmes) identifiés en 2020, le nombre est passé en 2022 à 240 dont la plupart n'ont pas respecté la procédure fixée dans la Loi Organique du CSAC, qui oblige les opérateurs à obtenir d'abord un Avis conforme du Régulateur avant de commencer l'exploitation dans le secteur de l'audiovisuel de la RDC.

40% seulement de ces médias ont respecté les conditions légales.

"N'ayant pas respecté la procédure, ces éditeurs des programmes n'ont pas signé le cahier de charges qui les astreints à produire des programmes diversifiés afin de remplir les missions fondamentales des médias qui sont : informer, former et détendre. Par conséquent les contenus diffusés sont insipides et ne répondent pas aux attentes fixées dans le cahier des charges édictés par le Gouvernement. Sur ces 240 chaînes, 138 se définissent comme des chaînes commerciales, soit 58%; 48 sont confessionnelles, soit 20%; 29 sont communautaires, soit 12%; 22 sont thématiques, soit 9% et 3 sont publiques, soit 1%", renseigne le CSAC dans un communiqué parvenu à ACTUALITE.CD ce vendredi 30 septembre 2022.

Le CSAC rappelle aux opérateurs du secteur de l'audiovisuel Congolais qu'ils ont des obligations de production des contenus de qualité respectant la répartition de temps d'antenne telle que fixée dans le cahier des charges édicté par le Gouvernement en couvrant tous les secteurs de la vie, notamment la promotion de la culture nationale; les programmes destinés à la jeunesse ; les enjeux de l'environnement; les questions économiques; etc.

Rappelons-le, Il y a quelques années que la République Démocratique du Congo avait basculé de la télévision analogique à la Télévision numérique terrestre (TNT). Cette mutation a favorisé la prolifération des chaînes dans le paysage médiatique congolais.

Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel et de la Communication (CSAC) tire son origine dans l'article 212 de la constitution avec comme mission de garantir et assurer la liberté et la protection de la presse ainsi que de tous les moyens de communication de masse dans le respect de la loi ;

veiller au respect de la déontologie en matière d’information et veiller à l’accès équitable des partis politiques, des associations et de toute autre personne aux moyens officiels d’information et de communication.

Clément MUAMBA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une