RDC: A son tour, le BCNDH condamne la répression violente de la marche des médecins 
Lundi 26 septembre 2022 - 06:57
Manifestation des médecins à Kinshasa
Manifestation des médecins à Kinshasa

Le Bureau Conjoint des Nations Unies pour les Droits de l'Homme (BCNUDH) en République démocratique du Congo (RDC)condamne la violente dispersion par la Police Nationale Congolaise (PNC) de la manifestation pacifique organisée par le Syndicat national des médecins. « Le droit à la liberté de réunion et de manifestation pacifique est garantie par la Constitution et les instruments internationaux ratifiés par la RDC », dit-il.

« Les restrictions à cette liberté doivent être nécessaires, proportionnelles et prévues par la loi. BCNUDH invite les autorités provinciales et les responsables de la PNC à mettre en place un mécanisme visant à planifier et à encadrer les manifestations publiques », ajoute t-il. `

Le BCNUDH appelle également les députés à adopter en urgence une loi précisant le cadre légal et renforçant les garanties de la liberté de manifestation et de réunion pacifiques ».

Du côté du gouvernement, le ministre des droits humains, Me. Albert-Fabrice Puela a invité « l'inspection générale de la police à diligenter, sans tarder, une enquête sur les traitements dégradants infligés aux manifestants et à déferer les responsables devant les instances compétentes ». Le ministre au aussi invité en outre les responsables du SYNAMED et les experts des services et Ministères sectoriels à continuer de privilégier la voie du dialogue.

« Le gouvernement devrait en principe prendre en compte au troisième trimestre le logement et le transport. Malheureusement, il a renvoyé tout cela au quatrième trimestre. Ce n’est pas responsable. Le gouvernement avait pris des engagements. Il avait dit que cela sera pris en compte dans le budget 2022 », avait dit à ACTUALITE.CD Patrick Boloko, secrétaire exécutif provincial du SYNAMED.

Véronique Kilumba Nkulu, Vice-ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention a fait savoir vendredi que les questions de divergences entre le gouvernement et le ban syndical notamment les frais de transport et logement des médecins seront au centre du prochain atelier d'harmonisation entre le gouvernement - ban syndical. 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une