Plus de 7 millions d'enfants vaccinés contre la polio en RDC
Vendredi 23 septembre 2022 - 10:07
Vaccination contre la polio à Kindu
Vaccination contre la polio à Kindu

Lors de la deuxième campagne de vaccination contre la polio en République démocratique du Congo, les équipes du Programme élargi de vaccination (PEV) ont atteint plus de 7 millions d'enfants âgés de 0 à 59 mois, sur une cible de 6,9 millions, soit un taux de couverture vaccinale de 106,1%, afin de lutter contre les handicaps ou les décès dus à l'épidémie de polio qui sévit actuellement dans le pays.

L'objectif est d'augmenter l'immunité individuelle et collective contre les formes non sauvages de cette dangereuse maladie.

Nathalie, vit dans la zone de santé d'Alunguli au Maniema. Elle est fière de voir le doigt de sa fille July, âgée de 2 ans, marqué à l'encre par les vaccinateurs et témoigne qu'elle a vu comment l'enfant de son voisin a contracté la polio par négligence et par méconnaissance du rôle que joue le vaccin pour la santé de chaque enfant, elle ne veut jamais que cela arrive au sien.

"Je suis heureuse que mes deux enfants aient été vaccinés pour la deuxième fois. Leur père et moi n'avons jamais hésité à faire vacciner nos enfants pour leur bonne santé. Les vaccinateurs viennent de revenir chez nous, et je reste convaincue que la polio dont souffrent certaines personnes peut être combattue par la vaccination."

P

La RDC a connu 4 nouvelles épidémies distinctes de polio depuis la fin du mois d'août 2021 avec 48 cas confirmés de poliovirus en 2022.

La majorité de ces cas ont été détectés dans 18 zones de santé à travers le pays, dont 15 au Maniema, ce qui en fait l'épicentre de la maladie.

" La polio demeure dangereuse dans notre pays, cette campagne a offert aux enfants âgés de 0 à 59 mois l'opportunité de bénéficier d'interventions essentielles qui peuvent prévenir des maladies potentiellement mortelles telles que l'invalidité due à la polio ", a déclaré le Dr Aimé Cikomola, médecin directeur du Programme élargi de vaccination en RDC.

"Avec le soutien de nos partenaires, le pays a mené le deuxième tour de la campagne nationale, non seulement pour protéger et arrêter l'épidémie, mais aussi pour s'assurer que la RDC puisse vivre sans polio en améliorant la couverture vaccinale de routine", a ajouté Cikomola.

La stratégie de porte-à-porte a été utilisée pour permettre aux équipes de vaccinateurs d'atteindre tous les enfants ciblés où qu'ils se trouvent dans les 152 zones de santé des 14 sites PEV impliqués afin d'augmenter l'immunité individuelle et collective contre les formes non sauvages de la polio dans les provinces de Maniema, Lomami, Tshopo, Sankuru, Nord et Sud Kivu, et Tanganyika.

Renforcer la surveillance pour contenir l'épidémie et prévenir sa propagation

Plusieurs provinces ont rapporté des cas de polio testés en laboratoire, ce qui justifie l'organisation de la campagne de riposte, et plusieurs autres zones de santé ont également bénéficié de ces activités de vaccination supplémentaires suite aux résultats de l'analyse de risque. 

Les campagnes de masse ou les activités de vaccination supplémentaires (AVS) restent une opportunité pour le PEV de renforcer la vaccination de routine.

La polio est une maladie virale très contagieuse qui s'attaque au système nerveux. Elle peut entraîner une paralysie et même la mort chez les enfants de moins de 5 ans. À ce jour, il n'existe aucun remède contre la polio, mais elle peut être facilement prévenue par la vaccination.

Yves Ndjadi/ Communication PATH-RDC

 

 

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une