RDC-Justice : le barreau de Kinshasa Gombe en colloque sur le droit OHADA du 15 au 16 septembre
Lundi 12 septembre 2022 - 18:01
Photo actualite.cd
Photo actualite.cd

Le barreau de Kinshasa-Gombe en collaboration avec la commission nationale l'organisation pour l'Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA), a organisé une conférence de presse ce lundi 12 septembre, en prévision du colloque qui va se tenir à Kinshasa du 15 au 16 septembre sur le 10e anniversaire de l'OHADA en RDC. 

Au cours de cet échange avec la presse, le professeur Roger Massamba, président de la commission nationale de l'OHADA a salué l'implication des autorités dans le processus d'intégration de la RDC à l'OHADA.

"Je voudrais à ce sujet saluer en toutes sincérité les autorités du pays, il est important de savoir que la réforme OHADA qui est strictement liée au climat des affaires fait partie des matières pour lesquelles les décideurs se mettent d'accord, que ça soit le président de la république, le premier ministre, le gouvernement, que ça soit le parlement on trouverait pas un décideur dont, d'une manière ou d'un autre refuse le processus d'adhésion et ensuite la marche après cette adhésion...l'OHADA c'est la sécurité judiciaire et en définitif pour accélérer le progrès économique et social. La RDC c'est le premier pays qui paie ses contributions depuis qu'il entrée dans l'OHADA", a déclaré le professeur Roger Massamba

Pour sa part, le bâtonnier Jean Claude Mbaki rappelle à ses confrères avocats, la nécessité de se former et estime que ce colloque est une occasion offerte aux avocats d'augmenter leurs connaissances en droit des affaires.

"Nous les avocats de Kinshasa en particulier les avocats du barreau de Kinshasa-Gombe il y a un devoir qui a été imposé par une décision du conseil national de l'ordre, la formation continue obligatoire pour chaque avocat, c'est-à-dire chaque année l'avocat doit prouver à son barreau qu'il s'est mis à jour en droit, et cette année ici, c'est l'opportunité nous ai donnée de se mettre à jour en droit des affaires, en droit OHADA. L'avocat est un acteur important de la mise en œuvre du droit des affaires OHADA en RDC, il applique chaque jour le droit dans son cabinet, devant les juges et l'applique dans les différents conseils à ces clients", a-t-il-expliqué.

Et de poursuivre : "pour cette colloque le thème tourne autour des créances, la sûreté de l'arbitrage, ce sont des matières qui intéresse au plus au niveau l'avocat".

C'est depuis le 12 septembre 2012 que le traité et les actes uniformes de l'OHADA sont entrés en vigueur en RDC. Selon le barreau de Kinshasa-Gombe, ce colloque est une opportunité offerte pour cerner l'application des dix actes uniforme de ce traité. Au cours de colloque, il s'agira d'une analyse critique sur la manière dont les praticiens des droits, notamment les avocats, les juges, les huissiers des justices, font usage du droit OHADA.

Plusieurs personnalités du monde politique et scientifique sont attendues notamment, le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, la ministre d'Etat et ministre de la Justice Rose Mutombo, Mme Esther Mountgui, présidente de la Cour commune de justice et d'arbitrage (CCJA) d'Abidjan, Maître Dorothée Madiya présidente du corps des mandataires en mines et carrières, le professeur Tony Mwaba et ministre de l'EPST, le bâtonnier coco Kayudi, le professeur et ministre du Numérique Eberande Kolongele 

Ivan Kasongo

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une