RDC: l’UNICEF et le ministère de la santé intensifient la campagne pour l’allaitement maternel exclusif jusqu’à six mois 
Mardi 16 août 2022 - 12:50
Une mère donnant à son bébé le biberon/Ph ACTUALITE.CD

L’UNICEF et le ministère de la santé disent intensifier la promotion de l’allaitement maternel à travers l’initiative « Plus Fort Avec Le Lait Maternel Uniquement », en marge de la Semaine Mondiale de l’Allaitement Maternel (SMAM) 2022.

Le thème retenu pour cette année est « Intensifions l'allaitement – Éduquer, promouvoir et soutenir ». Cette initiative encourage également l’adoption de politiques favorables à l'allaitement et des changements sociaux pour arrêter de donner de l'eau aux nourrissons de moins de six mois.

« Seuls cinq nourrissons de moins de six mois sur dix soit, 54% sont exclusivement allaités en RDC», selon l’enquête MICS 2018.

La campagne «vise à améliorer la couverture de l’allaitement maternel exclusif chez les nourrissons de moins de 6 mois, contribuer à réduire la proportion de nourrissons de moins de 6 mois qui reçoivent de l'eau et des aliments de complément en plus du lait maternel afin de leur faire bénéficier d’un meilleur départ dans la vie », selon le ministère de la Santé et l’UNICEF.

Selon ce communiqué, la pratique de donner de l’eau aux enfants de moins de six mois est très répandue en RDC : 20% des nouveau-nés reçoivent un aliment autre que le lait maternel, principalement de l’eau dès leur premier mois de vie. Entre l’âge de 4 et 5 mois, ce pourcentage concerne 70% des enfants selon la MICS,2018, ce qui contribue à la malnutrition, aux autres maladies et même au décès des enfants

A cet effet, le Gouvernement de la RDC, à travers le Programme National de Nutrition (PRONANUT) encourage les femmes à continuer de donner uniquement du lait maternel à leurs bébés au cours des 6 premiers mois de leur vie y compris dans le contexte des épidémies, selon le Dr. Jean Jacques Mbungani, Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention. 

« Il ne faut pas donner de l'eau ou d'autres liquides ni même d’autres aliments solides entre la naissance et l'âge de six mois, même dans les climats chauds et secs. Le lait maternel contient toute l'eau et les nutriments nécessaires à la bonne croissance d'un enfant », a souligné Grant Leaity, Représentant de l’UNICEF en RDC.

La RDC est le premier pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre où les enfants ne grandissent pas bien où 9 millions d’enfants de moins de 5 ans sont touchés par la malnutrition chronique et près de 2 millions d’enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition aiguë sévère selon l’enquête MICS 2018.

Pour que les enfants de moins de six mois restent en bonne santé, les données scientifiques recommandent de leur donner exclusivement du lait maternel à la demande (jour et nuit). Une mauvaise alimentation nuit de manière permanente à la croissance et au développement du cerveau des enfants.

L'allaitement maternel présente également des avantages importants pour les mères : il accélère la récupération après l'accouchement, retarde le retour du cycle menstruel, ce qui permet d'espacer les naissances et réduire le risque de cancers des ovaires et du sein.

Thérèse Ntumba

 

 

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une