Sud-Kivu : le militaire qui a tué son compagnon à Fizi arrêté et transféré au commandement de son régiment pour des procédures judiciaires
Mardi 5 juillet 2022 - 08:20
DROITS TIERS

Au village Maindombe dans le territoire de Fizi, un militaire des Forces armées de la République (FARDC), commis à un poste de péage, avait tué, samedi 2 juillet, son compagnon alors que ce dernier voulait le remplacer à la barrière où il percevait l’argent des passagers. C’était à la suite d’une dispute entre les deux.

Ce militaire du 2104e régiment basé à Salamabila au grade du caporal a été mis aux arrêts dans la soirée de ce lundi 4 juillet au village Maindombe, situé dans le groupement de Basimimbi, secteur de Lulenge.

Selon des sources locales contactées par ACTUALITE.CD, l'arrestation de ce militaire a réussi grâce au concours de la population, qui a joué grand rôle en collaborant avec les services de sécurité.

Abedi Sumbya, président de la société civile dans ce secteur, précise que le militaire a été transféré au commandement de son régiment à Salamabila pour des procédures judiciaires.

“ Après avoir tiré sur son ami, ce militaire avait pris fuite dans la brousse où il a passé deux nuits. Ce lundi 4 juillet vers 12h, comme il a oublié le chemin, il a été obligé de se renseigner sur le chemin qui mène à Kilembwe auprès des femmes qui quittaient le champ. Ces mamans ont alerté les militaires et ces derniers venus de Maindombe, Penemende et Kilembwe sont allés le chercher mais quand ils l'ont vu, le militaire a encore pris fuite. Arrivé aux environs de 17h, il a encore été vu par la population à Maindombe pendant qu'il mettait la batterie de son téléphone en charge. Ils ont encore signalé les soldats et ces derniers l’ont intimidé avec des balles. Il a finalement été obligé de jeter son arme et c'est par là qu'il a été arrêté et transféré au commandement du 2104 à Salamabila dans le Maniema ”, a expliqué Abedi Sumbya.

Et d’ajouter : 

“ Nous comme la société civile, nous sommes très contents avec le grand rôle joué par la population dans cette affaire car n'eût été elle, ce militaire ne serait pas arrêté. Nous demandons alors à la justice militaire de bien faire son travail pour qu'il le condamne selon la loi ”.

C'est en date du samedi 2 juillet dernier que ce militaire avait tué son compagnon après une dispute dans un poste de péage à Maindombe, situé à la limite de la province du Maniema et du Sud-Kivu.

Lubunga Lavoix, à Baraka

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une