Sud-Kivu : à Fizi, la société civile alerte sur la pollution des eaux de la rivière Mutambala, une coopérative minière pointée du doigt
Lundi 4 juillet 2022 - 13:14
Illustration. Rivière Tshikapa polluée
Illustration. Rivière Tshikapa polluée

Depuis le début de mois de juin dernier, une situation inhabituelle est observée sur la rivière Mutambala où l'eau est devenue jaune depuis Mukera jusqu'au niveau de son affluent dans le lac Tanganyika au village Kitete. C’est ce rapporte la société civile de la localité de Simbi dans le territoire de Fizi.

D’après Kalushi Lobembela, président de la société civile de Simbi, une coopérative minière exploitant au village Itota serait à la base de cette situation. Il demande l'intervention du gouvernement pour sauver des vies des habitants qui n’ont que cette rivière pour s'approvisionner en eau.

« Les habitants ont été surpris par le changement de couleur de l'eau de la rivière Mutambala qui est devenue toute jaune, une situation inhabituelle. Comme société civile, nous avons fait notre constat et nous avons remarqué que cette pollution est due à une coopérative qui exploite l'or au niveau du village Itota. Ce pourquoi nous demandons l'intervention du gouvernement pour sauver des vies des villageois qui consomment cette eau dans les villages de Simbi, Lwindi, et Malicha »,  a-t-il dit.

De son côté, le chef du secteur de Mutambala, Josué Luanusha, dit ne pas officiellement être informé de la présence, dans son entité, de cette coopérative  accusée de polluer la rivière.

« J'ai interrogé certains chefs de villages, ils m'ont dit que ces gens ont leur   document d'autorisation en provenance de la province et du niveau national. Personnellement, je ne sais rien de ce qui se passe, raison pour laquelle j'ai instruit le chef de groupement et les chefs de villages de nous apporter les responsables de cette coopérative pour que nous comprenions leur cahier des charges afin que nous évaluons également ce que bénéficiera notre population et aussi trouver la solution par rapport à cette pollution de la rivière », a-t-il déclaré.

Bawili M'mbongya, chef du village Itota, reconnaît la présence de la COOMIDEFI (coopérative minière pour le développement de Fizi) dans son village. Mais à l’en croire, la coopérative ne serait pas à l’origine de cette pollution car, soutient-il, plusieurs exploitants artisanaux font leurs activités dans la rivière Mukera qui se jette dans la rivière Mutambala.

« C'est confirmé que la Comidefi exploite les minerais dans mon village. Lorsqu'ils sont venus, ils nous ont fait savoir qu'ils ont été autorisés par notre  hiérarchie au niveau national. Ils nous ont promis qu'ils pourraient aménager quelques puits d'eau et robinets afin que nous ayons une eau potable mais en vain. Je ne crois pas que ça soit cette coopérative qui fait qu'il y ait changement de la couleur d'eau de la rivière Mutambala  mais c'est une situation chronique due aux exploitants artisanaux dans la rivière Mukera et si c'est devenu plus colorée pendant cette période on peut seulement se demander la cause et non attribuer cela à cette coopérative », a-t-il indiqué.

La rivière Mutambala traverse plusieurs kilomètres du territoire de Fizi où la majorité des villageois consomment son eau qui est devenue jaune.

Lubunga Lavoix, à Baraka

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une