Breaking news

3 ans de l’alternance : les sénateurs de “l’UDPS & alliés” et “les démocrates” déplorent les deux années perdues au sein de la coalition “improductive” FCC-CACH
Jeudi 27 janvier 2022 - 18:00
Les sénateurs membres des groupes politiques UDPS & alliés et les démocrates
Les sénateurs membres des groupes politiques UDPS & alliés et les démocrates/Ph. droits tiers

Les sénateurs membres des groupes politiques UDPS/Tshisekedi et alliés ainsi que les démocrates se sont réunis ce jeudi 27 janvier pour notamment analyser la situation du pays au regard, d’une part, de l’actualité politique de l’heure et de l’autre, des trois années déjà accomplies par Félix Tshisekedi au sommet de l’Etat congolais. Ils se sont retrouvés en marge d’une cérémonie d’échange des vœux pour l’an 2022.

S’agissant des trois ans de Félix Tshisekedi à la magistrature suprême, les élus de ces deux groupes politiques notent qu’en dépit de quelques difficultés de parcours, la vision imprimée par Félix Tshisekedi « n'a cessé de produire ses effets touchant à la fois à l'édification d'un Etat de droit au processus de la lutte contre la corruption et le détournement des deniers publics, à l'amélioration du social, à la reprise du programme économique avec les institutions de Breton Woods et le rétablissement des équilibres macro-économiques, à la reconstruction des infrastructures et à la diplomatie, avec une position de plus en plus confortable du pays dans le concert des nations ».

Cependant, ils disent déplorer les deux ans (2019-2021) perdus au sein de la coalition FCC-CACH, laquelle coalition qu’ils qualifient d’improductive.

« Rappelant la passation pacifique du pouvoir, ayant permis l'installation officielle de Son Excellence Monsieur Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo à la magistrature suprême, les sénateurs des groupes politiques UDPS/Tshisekedi & Alliés » et « les démocrates ont déploré les deux années perdues dans une coalition improductive CACH et FCC qui n'avait guère permis au Chef de l'Etat de matérialiser les idées forces de sa vision pour un Congo nouveau », ont-ils déclaré dans leur déclaration signée par une dizaine de personnes parmi lesquelles Eddy Mundela Kanku, Ilunga Civuila Auguy, Kabedi Kazadi, Goya Kitenge Bijoux ou encore Samy Badibanga. 

A propos de l’actualité politique du moment au pays, ces sénateurs disent « réitérer leur soutien à Félix Tshisekedi » et « encourager le gouvernement de la République dans la mise en œuvre de son programme d'action en vue d'améliorer les conditions de vie de la population et promouvoir la résilience ainsi que le développement de notre pays ».

Bien plus, « ils invitent les membres de l'Union Sacrée de la Nation et toute la majorité autour du Chef de l'Etat à rester mobilisés face aux enjeux et à l'agenda politique devant conduire le pays aux prochaines élections, et proposent in fine la tenue des assises de l'Union Sacrée de la Nation pour une structuration inclusive et plus efficace en vue d'accompagner le Chef de l'Etat dans la mise en œuvre de sa vision pour le Peuple d'abord ».

Félix Tshisekedi est à la tête du pays depuis le 24 janvier 2019. Il a totalisé trois ans au pouvoir jour pour jour lundi dernier. Son bilan à mi-chemin est critiqué différemment au sein de la classe politique. Entre-temps, les élections doivent se tenir l’année prochaine.

Japhet Toko

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une