Breaking news

RDC: 11 morts dans une attaque des miliciens contre une chapelle près de Bunia
Lundi 17 janvier 2022 - 15:36
Beni
Douille d'une balle ramassée à Beni/Nord-Kivu. Ph. ACTUALITE.CD

Des chrétiens en pleine prière ont été attaqués dans une chapelle la soirée de samedi dernier par des miliciens de la Force patriotique et intégrationniste du Congo (FPIC) au village Kokonyange, dans la chefferie de Baboa-Bokoe (territoire d’Irumu) en Ituri. Au moins 11 personnes ont été tuées, selon les sources locales.

L’attaque a eu lieu à 10 km au nord de Bunia sur la RN 27. Selon Lemi Zorabo, chef du village Kokonyange, précise qu’une dizaine de personnes ont été blessées.

" Le drame s’est produit aux environs de 19 heures locales. Les assaillants ont débuté leur entreprise criminelle par une église de la place où les fidèles étaient en prière. Ils ont tué 11 personnes et blessé 10 autres ", explique cette autorité coutumière.  

L’armée est arrivée en retard sur le lieu du drame, ajoute la même source.

Le berger du mouvement catholique Renouveau charismatique du secteur Soleniama, Jean Baptiste Nobirabo, proche du village attaqué, confirme les faits intervenus lors d’une campagne d'évangélisation.

" C'est avec beaucoup de regret que je vous parle ici, ces criminels sont venus massacrer les villageois avant de nous trouver ici en pleine évangélisation. 10 personnes ont été tuées à bout portant, puisque les chrétiens ont pris fuite dans tous les sens ", a dit Jean Baptiste Nobirabo.

Ce lundi, le chef du village Kokonyange assure qu’un blessé a succombé à l'hôpital. 

Freddy Upar, à Bunia

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une