Breaking news

Kinshasa : présentation de « Mbongwa Balong », un spectacle de théâtre sur le système d’enseignement congolais
Lundi 6 décembre 2021 - 13:18
Spectacle de théâtre « Mbongwa Balong » sur le système d’enseignement congolais
Spectacle de théâtre « Mbongwa Balong » sur le système d’enseignement congolais/Ph. droits tiers

La quatrième présentation du spectacle de théâtre dénommé « Mbongwa Balong » (pour dire l’argent des enseignants) a eu lieu samedi 4 décembre à Jewels International School of Kinshasa, au quartier GB, dans la commune de Ngaliema. Le spectacle raconte la vie sociale et dénonce particulièrement les travers du système d’enseignement en RDC.

Il se déroule dans un pays dont les traits caractéristiques sont largement semblables à ceux de la RDC. Un pays où après son indépendance, le système d’enseignement est au chaos notamment à cause de salaires maigres des enseignants, du monnayage des points dans les écoles, et où les autorités politiques promettent l’amélioration sans vraiment qu’elle se ressente. Les agents de l’Etat dont les policiers n’étant pas à mesure de joindre les deux bouts du mois.

« C’est un spectacle que les gens n’aiment pas parfois parce que nous disons la vérité. On ne peut pas peindre la couleur noire sur un habit noir ou du blanc sur du blanc, il faut faire la différence. C’est un message que certains ne veulent pas écouter mais ça reste la vérité. Quand on joue dans les écoles privées ou publiques, les promoteurs et directeurs se sentent concernés, lorsqu’on est critiqué, on se dit que nous avons gagné », a dit à ACTUALITÉ.CD, S Konde, l’un des initiateurs du projet.

Il a signé également l’écriture de cette pièce dont il est l’acteur principal, pour une mise en scène de Don Diegue Nankaka. Pour S Konde, il faut faire ce bruit pour provoquer le changement.

« Je suis l’acteur de la population, je passe ma vie dans les écoles, je vois ce que devient l’enseignement dans les écoles privées, je vois les lamentations des enseignants sur leurs salaires. Je ne sais pas chanter mais je sais écrire des pièces de théâtre, on la met sur scène pour dénoncer, pour demander que l’on décrète l’état de siège dans l’enseignement afin de permettre la restauration de l’éducation », a-t-il dit.

Le spectacle a eu pour cette fois, une dimension pluridisciplinaire avec la présence des marionnettes silhouettes, à fil, marotte, marionnettes portables et les comédiens sur scène. La première production a eu lieu en 2019 à l’espace Texaf Bilembo. Il s’en est suivi deux autres la même année avant celle du samedi dernier. L’organisation étudie la possibilité de la présenter également en province dès l’année prochaine.

Emmanuel Kuzamba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une