Breaking news

RDC : la politisation de la CENI et le climat de méfiance engendré risquent de conduire aux élections contestées d’avance, déplorent les évêques catholiques
Lundi 29 novembre 2021 - 11:26
Les évêques de la CENCO reçus par Félix Tshisekedi
Les évêques de la CENCO reçus par Félix Tshisekedi

Le débat sur le processus électoral continue de susciter la crainte en RDC. Les évêques de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) ont déploré une fois de plus ce lundi 29 novembre, la politisation de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et le climat de méfiance qui règne au pays depuis la mise en place des animateurs de cette institution d’appui à la démocratique dans des conditions controversées.

Selon les prélats, le processus de mise en place de la CENI risque d’aboutir à des élections contestées d’avance.

« Convaincus que le bien-être du peuple congolais et la cohésion nationale dépendent pour beaucoup de la réussite du processus électoral dont l'objectif est l'organisation des élections crédibles, inclusives, transparentes et apaisées, les évêques ont échangé sur l'évolution de ce processus qu'ils suivent très attentivement. Ils déplorent la politisation de la Commission électorale indépendante (CENI) et le climat de méfiance engendré susceptible de conduire aux élections contestées d'avance et qui par conséquent, porteraient atteinte à la cohésion nationale et à la paix sociale », disent les évêques dans une déclaration qui a sanctionné la session extraordinaire du comité permanent de la CENCO.

Ils demandent de garantir les caractère transparent et inclusif du processus électoral.

« C'est pourquoi, pour garantir le caractère apaisé du processus électoral, ils ont levé l'option de demander à qui de droit de faire preuve d'ouverture afin de rassurer toutes les parties prenantes de la transparence et de l'inclusivité du processus électoral », demandent-ils.

Le processus de la désignation des animateurs de la CENI a été décrié par l'Église catholique et l’Eglise du Christ au Congo (ECC) qui estiment que l'équipe Denis Kadima n'a pas réuni suffisamment de consensus avant sa désignation. Les laïcs protestants et catholiques appellent à des manifestations qui sont soutenus par le bloc patriotique composé notamment de la coalition Lamuka, Front commun pour le Congo (FCC) et le comité laïc de coordination (CLC).

Ivan Kasongo

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une