Breaking news

État de siège en Ituri : la police annonce l'arrestation de 5 présumés leaders de deux groupes armés opérant à Djugu et Irumu
Mardi 3 août 2021 - 08:01
Le bureau administratif du territoire de Djugu
Le bureau administratif du territoire de Djugu

La police nationale congolaise (PNC) a annoncé ce lundi 2 août l’arrestation de 5 personnes suspectées d’appartenir aux groupes armés actifs dans les territoires de Djugu et d’Irumu. Ces personnes arrêtées dimanche dernier sont présentées comme des commandants des différentes factions des milices locales.

« Parmi les détenus, on note la présence de Lailabo Sungurabo alias Layi, l’un des leaders du mouvement FPIC et commandant de la faction de ce groupe rebelle basé à Kunda dans la périphérie ouest de Bunia en territoire d’Irumu. Il a été cueilli en compagnie de deux autres miliciens du même groupe. Un autre seigneur de guerre arrêté, c’est Vyembeza Moïse avec à ses côtés Ngabu Sumbu Christophe, un policier de son état qui servait de fournisseur en armes et munitions. Celui-ci est le leader d’un mouvement insurrectionnel dénommé “ Umoja ya wa Hema ”(Unité des Hema) en gestation dans le territoire de Djugu, le long de la route nationale numéro 27 », a indiqué le commissaire principal Roger Tibasima, porte-parole de la police en Ituri.

Selon la même source, ces présumés criminels ont été conduits à Bunia (chef-lieu de l’Ituri) où ils sont détenus en attendant la fixation de leurs dossiers devant la justice militaire.

Freddy Upar, à Bunia

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une